AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Though winds of change are throwing wild and free, you ain't seen nothing like me yet. {Pv Lilith R.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hunter Niall
•Say goodbye, as we dance with the Devil tonight...•
avatar

Messages : 69
Age : 28
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Vinéa
Votre Citation du jour : L'amour c'est comme une cigarette ça flambe comme une allumette ça pique les yeux ça fait pleurer puis ça s'envole en fumée ...

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Though winds of change are throwing wild and free, you ain't seen nothing like me yet. {Pv Lilith R.}   Ven Jan 14 2011, 18:57

Mais ou bon sang venait-il de mettre les pieds? Dieu devait le détester… il devait être mort… oui cela devait être ca. Mort et le voici en enfer… Quoi que.. En tournant son regard à droit à gauche, voyant la nature, qui fallait avouer était quand même magnifique… Ah c’était pas l’enfer. L’enfer était pire que la terre. Et bien que ce monde était étrange, c’était pas pire que la terre. Hunter continuait à marcher. Vers ou ? Ah aucune idée.. Enfin si Maeve lui avait dit qu’il y avait un village un peu plus loin. Et qui dit village, dit nourriture et lit. Dans les habits du mari de Maeve, il continuait son chemin. Hunter n’avait jamais vraiment été le style d’homme à faire des projets d’avenir. Du moins pas depuis qu’il avait passé cinq ans en prison, depuis la mort de… Non pas penser à ca. Il refusait de penser à elle. Cela lui faisait plus de mal que du bien. La route fut long et ennuyeuse….

« Bordel… Qu’est-ce que je fous ici ! »

Il essayait encore de se souvenir comment il avait atterrit ici. D’ailleurs ou est-ce qu’il était. Vinéa, lui avait dit la belle blonde de la foret… Ouais… Bah il connaît aucun pays ou village de ce nom-là. Et puis ces vêtements… On était dans quel époque ici ? Il sentait déjà qu’il allait s’éclater…. Après une vingtaine de minutes, il entendit des chevaux derrière lui et il eut juste le temps de se jeter de côté dans un ruisseau, sinon il se serait tout simplement fait écraser par ces cavaliers. Sortant des buissons il enlevait quelques feuilles qui s’était planté sur lui, tout en criant après les deux cavaliers.

« Bande de cavaliers de dimanche ! »

Mmm cela se disait ? Non surement pas. Mais il n’avait rien à faire de ca. D’ailleurs une bagarre ne lui aurait pas gêné. Ah tiens, jour de chance pour Hunter, les cavaliers s’arrêtaient quelques mètres plus loin pour s’approcher de lui et de… sortir l’épée. Ah non. Il n’avait pas d’épée lui, comment s’en sortir ?

« Eh, les mecs, on peut pas faire ca à l’ancienne et se battre main nu ? »

Maeve lui avait enseigné quelques mots, mais bien sure pas assez pour savoir dire tout ce qu’il voulait. Super… Dieu devait vraiment le détester. Il se grattait la tête alors que les deux hommes descendaient de leur cheval et s’approchèrent de lui. Il ravalait sa salive, sa dernière heure venait de sonner, à moins que…. Pointant tout à coup le doigt comme le premier des imbéciles, il criait.

« Oh !! regarder la bombe qui marche là. »

Les deux hommes retournaient leur regard vers la direction que pointait Hunter, et ce dernier en profitait pour se mettre à courir. Ah ! Il arrivait pas à y croire ! Ces cons avaient marchés dans ce vieux truc. Mais les inconnus montaient très vite sur leur cheval et poursuivaient l’homme qui venait de les insulter. Hunter courait, essayait de prendre des chemins plus durs pour les chevaux. Mais ce territoire était bien plus docile envers lui que pour des animaux à quatre jambes. C’est en regardant derrière lui, qu’il se prit un arbre en plein fouet et tombait à terre. Les hommes l’avaient très vite encerclé. Et le pire en tout ca, c’était qu’il s’était cogné contre le seul arbre qui se trouvait dans cette prairie. Franchement…C’était pas son jour.


_________________
Il y a des filles dont on rêve, et celles avec qui l'on dort
Il y a des filles qu'on regrette, et celles qui laissent des remords
Il y a des filles que l'on aime, et celles qu'on aurait pu aimer
Puis un jour il y a la femme qu'on attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Though winds of change are throwing wild and free, you ain't seen nothing like me yet. {Pv Lilith R.}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: Les Terres de Vinéa :: Les Plaines de Niamo :: L'Arbre Brûlé-
Sauter vers: