AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eärelia Airis

avatar

Messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 15/05/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
42/100  (42/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:05


EARELIA
AIRIS

(c) young folk



Passport


▬PRENOMS: Eärelia
▬NOM: Airis, du moins je crois, c'est ma joueuse qui me l'a dit, moi je ne m'en souviens plus...
▬SURNOMS: Hey toi !
▬AGE : Je crois que j'ai 19 hivers, mais je n'en suis pas vraiment certaine. Le temps s'écoule et moi je vis hors de ce temps.
▬LIEU DE NAISSANCE :
▬STATUT : Je ne suis qu'une esclave...
▬ORIENTATION SEXUELLE : Est-ce que j'ai le droit d'en avoir une ? Je veux dire, les esclaves n'ont le droit à rien, même pas à l'amour et au plaisir.
▬POSTE VACANT? : Nop :p
▬GROUPE: Esclave, Our hands are tied, our heads are theirs

« Caractère & Physique »


    CARACTERE :

    Je ne suis qu’une esclave, je devrai en conséquence être douce, soumise, innocente et idiote. Je le suis, mais le problème c’est que non seulement je suis intelligente, mais en plus j’ai été éduqué. Il y a donc cet air de rébellion qui vibre tous autours de moi. Petit air insolant, réponse sarcastique qui échappe de ma bouche malgré moi et ce regard qui n’est pas vide et morne. Tout ceci est inlassablement suivit de coups. Je me protège bien, mais j’ai peur. Je n’aime pas la douleur et je sais que les coups ne sont rien. Tortures, violes, mise à mort, voilà ce qui m’attend dû à mon statut. Tout ceci me fait peur. Alors j’essai d’être soumise, je fais tout ce qu’on m’ordonne. Mais voilà, je ne fais qu’essayer. Je ne peux pas m’empêcher de laisser mon regard se tourner vers l’horizon et regarder le monde s’étendre. S’étendre au-delà de simple mur et de rêver, de rêver de liberté. Pour être libre je devrai me marier. Mais ce n’est qu’une autre forme d’esclavage, ma mère me l’a montré bien des fois. Ma mère qui m’a trahit, me prouvant ses paroles. « Ne fait jamais confiance à personne. Vit comme si tous étaient des ennemis. » Je ne l’ai pas cru, j’ai eut tord. J’ai souvent tord, je me trompe souvent. Je suis intelligente, mais un peu stupide aussi, je suis bien obligée de l’avouer. Je ne connais pas mes limites. Je crois pouvoir aller toujours plus loin et je ne le dois pas. Je ne veux pas mourir. Mais je sais, je sais que ce n’est que dans la mort que je pourrais être libre. Que les dieux me pardonnent et cessent de me faire échouer dans mes tentatives de liberté. Un jour j’y arriverai, un jour je serai libre et la mer me dévorera, comme elle a les dévoré tous les autres…

    PHYSIQUE :

    En premier lieu je suis rousse. Vous, vous dites, oui et alors ? Et alors ? Et bien je suis rousse et pour beaucoup c’est considéré comme la marque du démon. J’ai été abandonnée à cause de cela. Mais c’est sans importance, je m’y fais. Car oui j’ai été abandonnée. Ce teint de porcelaine, cette peau douche et fraiche rouée de coups, ses gestes gracieux qui sont douloureux. Tout ceci est bien le signe d’une ancienne noblesse ou du moins d’une ancienne haute bourgeoisie qui se prenait pour de la noblesse. J’ai donc été pendant longtemps habitués aux habits de simili-soie, travaillée et aux coiffures travaillés. Ah la vie a bien changé depuis que je ne suis qu’une esclave. Mes cheveux sont emmêlés, mon visage est tuméfié régulièrement, mon corps est faible, si faible et ne désire qu’une chose : en finir. Je suis belle, du moins je l’étais. Maintenant je ne suis plus grand-chose, car je n’ai plus droit aux artifices. Certains me trouvent tout de même à leur goût, mais c’est certainement parce que je suis une esclave, je représente le fantasme interdit. Car sinon je ne suis rien, je ne suis même pas un animal de compagnie, je ne suis pas asse mignonne pour cela. Je ne suis qu’un objet. Un objet utile et rien d’autre.



« Histoire »



    Je sais que là en me voyant sur cette estrade, à moitié nue, à la vue de tous, j’ai l’air issue de la pire classe sociale qui soit, les esclaves. Cependant ce n’est pas le cas, vous voudriez bien savoir comment je suis arrivée jusqu’ici ? Bien, laissez-moi donc vous contez mon histoire.

    Je suis née quelques part sur ces terres, je ne sais pas où exactement. On n’a jamais jugé bon de le préciser. Mon père était un homme bon, mais il regrettait de n’avoir qu’une fille pour héritière. La famille ne perdurera jamais. Il éprouva de l’amour pour moi, mais juste de l’amour. Jamais de la fierté rien du tout. C’était un marchant réputé dans la région et il était connu pour être l’un des hommes les plus riches de la ville, si ce n’était le plus riche. Il ne m’a jamais vraiment prêté intérêt, tant que j’étais belle et trouvais un mari correct cela lui convenait. Toutefois ma mère ne voyait pas cela du même œil. Elle pensait que je devais être véritablement élevé. J’étais sa seule fille, sa fille unique. Je me souviens que ma mère se ventait d’avoir du sang d’amazone dans les veines. Je ne peux dire si c’est vrai ou non… Après tout elle a toujours était une fieffé menteuse. Mais je parle, je parle et ne vous raconte pas mon histoire, après tout c’est ce que vous voulez non ?

    Les trois premières de ma vie je ne m’en souviens plus. Après tout qui s’en souvient ? Personne dans ma famille ne pourra vous dire grand-chose sur ces trois années, si ce n’est que j’avais été élevé par une nourrice. Je n’étais pas asse intéressante pour que l’on se soucie réellement de moi. Je pense que les trois années étaient bien, mais ce ne sont que des suppositions. Ma nourrice s’occupa en effet de moi jusqu’à mes 10 ans et j’ai encore le souvenir des épaisses tranches de pains avec une couche de confiture de fraise qu’elle se plaisait à me donner quand j’avais un coup de déprime. Elle s’occupait de moi comme personne et elle était la personne qui s’occupait le mieux de moi dans la maisonnée. Je l’ai toujours considérée comme ma mère, mais elle fut remerciée lors de l’année de mes 10 ans… On avait en effet considéré qu’il n’était plus utile que quelqu’un s’occupe de moi. S’occupe de moi dans le sens affectif je veux dire. En effet depuis mes cinq ans j’ai le droit à de nombreux précepteurs. Lors de mes premières années d’études, j’eus des précepteurs pour apprendre à lire et à écrire. Mes précepteurs étaient sympathiques et doux avec moi, c’était les seuls relations que j’avais avec le monde extérieur. En effet, j’étais une petite poupée pour ma mère et on ne devait pas me faire du mal et donc le monde extérieur m’était présenté comme dangereux. Je ne pouvais pas quitter la maison. D’affreuses légendes m’étaient racontées et peu à peu une psychose monta en moi et je fus réellement terrifiée par le monde extérieur.

    Et puis mes 10 ans sont arrivés, 10 ans ce n’est pas vraiment un âge particulier normalement. Mais pour moi ce fut différent. En effet, à partir de cette année là j’eus une nouvelle préceptrice. Contrairement aux dernières, la seule chose qui l’intéressait s’était mon éducation. Elle ne se souciait pas de ce que ma mère voulait. Aussi j’appris la géographie, l’histoire, le monde, etc. Mon esprit s’est ouvert au monde et à ses merveilles. J’ai développé un certain sarcasme envers ma mère qui fut de plus en plus agacée par mon attitude. Elle savait que tout ceci était la faute de ma tutrice toutefois elle ne fit rien. Du moins au début, en effet le jour où elle se décida à me faire sortir pour me faire découvrir le monde de mes propres yeux, cela fut trop pour ma mère qui renvoya ma tutrice. Mais c’était trop tard pour me rattraper. J’avais découvert le monde et ses merveilles. Le marché et ses étalages de tout genre, ses musiciens, jongleurs et autres des rues. Toutes ces merveilles qui appartenaient à la ville. Je voulais y goûter encore et encore. Aussi, même si cela ne correspondait pas aux pensées que l’on a des jeunes filles, je faisais régulièrement le mur sous l’œil agacé de mon père. Avec agilité je me glissais en effet par la fenêtre pour découvrir le monde. Vous vous demandez pourquoi mon père ne fit rien, tout simplement qu’il ne se souciait pas vraiment de moi et le peu d’amour qu’il semblait avoir faisait qu’il m’autorisait cette étrange liberté. Mais je pense que les compliments et les partis qu’on ne cessait de me proposer jouaient un peu. Alors je parcourais les villes, parfois j’allais jusque dans la campagne et la forêt. Découvrant chaque jour avec émerveillement le monde.

    Et puis il y a eut mes 16 ans. Finit les balades et bonjour les toilettes en tout genre et les journées passaient avec ma mère. Elle m’emmenait dans le monde. Dans le monde social j’entends par là. En effet, telle une bête de foire j’étais présentée aux hommes. Plusieurs étaient intéressés par moi, cependant aucuns n’étaient digne aux yeux de ma mère. Pas asse riche, pas asse noble. Elle voulait que je rejoigne la famille royal, pas moins. Chose totalement stupide et fort agaçante. Je détestais aller de soirée en soirée, tout est si… faux. Et pour cause. Je découvris lors de l’une de ces soirées l’amant de ma mère. Oui ma mère pouvait être accusée d’adultère. Je sais que ceci est de la trahison, mais je l’ai dit à mon père. Par devoir et car je pensais qu’il ne méritait pas cela. Je ne peux vous décrire ma surprise lorsque j’appris que mon père était au courant de cet adultère. Mais c’était un homme tranquille, qui ne voulait pas de problème…

    Deux ans plus tard mon père est mort. Je crois qu’il a été empoisonné par ma mère. Si une période d’attente est normalement demandée par les mœurs sociales, ma mère ne l’a pas respectée et un mois plus tard elle était mariée. Le mois suivant j’étais une esclave. En effet, l’amant de ma mère, son nouveau mari ne me supporta pas. De plus il avait déjà trois enfants, un fils et deux filles et il ne voulait pas me payer une dot. Je fus donc vendue au marché aux esclaves… Ma mère n’a rien dit lorsqu’on est venue me chercher. Pas un regard, rien… Et me voilà donc sur cette estrade. A attendre que ma nouvelle vie commence.


« Derrière l'écran »


    ▬Avatar: Karen Gillian
    ▬Prénom et surnom: Capucine & Xina/Mademoiselle Xina, Clov, Ptite Lutine, Pti Panda (oui j'en ais des surnoms XD)
    ▬Age: 18 ans en septembre Smile
    ▬Sexe: Je suis une fiiiiiille Very Happy
    ▬Où as tu trouvé le forum? Par PDR Very Happy
    ▬Tu le trouves comment? Pour tout dire, j'ai eut le coup de foudre ♥️ Et il est particulièrement magnifique et le contexte social et tout, whoua *-*
    ▬Des suggestions? Hum, je trouve le forum bien étroit, mais bon cela est probablement dû à mon écran Smile Peut être demandez que tous les ava's soit 200*320 pour que cela fasse unifier. Et mettre un code pour qu'on ne voit plus les éditions (je peux vous le fournir si besoin ^^) Sinon sur la p.a. elle est très bien, mais j'ai mis quelques secondes à comprendre que c'était le staff sur le côté, une info bulle mettant un lien vers leur profil et leur m.p. avec leur rang dans l'administration pourrait être interessant ^^
    Désolée, j'ai été analyste pendant un certains temps XD Mais ce ne sont que des détails par-ci, par-là
    ▬Code: Ok par Maeve





Dernière édition par Eärelia Airis le Mar Mai 17 2011, 16:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:08

Héhé bienvenue miss ^^
pas eu le temps d'exprimer ma joie sur PRD le sujet a été verrouillé très rapidement. Alors voila je suis sure contente que ça te plaise ^^

Pour le staff en fait j'ai retiré les infobulles. Je n'ai pas le bon code pour que ça ne bugue pas sur les autres navigateurs que firefox en fait! ^^

Si t'as des questions n'hésite pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärelia Airis

avatar

Messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 15/05/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
42/100  (42/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:18

Hahaha ! C'est toi la responsable alors è.é Pour la peine je viendrai flooder sur ta boîte mp et te poserai plein, plein de questions \ 0 / Ca sera ma vengeance mouhahahaha *paf* Est-ce que vous avez un service parrainage ? Je n'en ais pas vu et peut être que j'ai zappé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:20

Hé oui ^^
Pas grave ça me fait pas peur.
Non il n'y a pas de parrainage en place mais le staff se fera un plaisir de répondre à tes questions aussi diverses et variées qu'elles soient!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärelia Airis

avatar

Messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 15/05/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
42/100  (42/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:28

Heum, dans mon histoire, j'aimerai que mon perso soit issu de la bourgeoisie et sa mère va se remarier à la mort de son maris, mais son nouveau maris ne supporte Eärelia et la vend donc au marché aux esclaves, c'est possible ? Ou doit-elle être esclave dès le début ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:29

Non c'est tout à fait possible ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khany Riordan

avatar

Messages : 434
Age : 27
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt
Votre Citation du jour : Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 17:43

Bienvenue parmi nous Smile

_________________

Wenn selbst ein Kind nicht mehr lacht wie ein Kind
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn eine Träne nur Wasser noch ist
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn man für Liebe bezahlen muß
dann haben wir umsonst gelebt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärelia Airis

avatar

Messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 15/05/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
42/100  (42/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Dim Mai 15 2011, 20:51

Merciii Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyncan Zorander

avatar

Messages : 70
Age : 27
Date d'inscription : 10/01/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
35/100  (35/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Lun Mai 16 2011, 19:55

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärelia Airis

avatar

Messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 15/05/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
42/100  (42/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Mar Mai 17 2011, 16:42

Whouaaa beau gosse *ç*

*paf*

Merciii =D

FICHE TERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   Mar Mai 17 2011, 16:46

J'aime bien ton histoire et la manière que tu as d'écrire Smile
Pour moi tout est bon Smile Je te valide. Et puis une Esclave peut avoir une orientation sexuelle, sans forcément avoir de relation elle peut préférer les hommes les femmes ou les deux ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eärelia Airis ♫ Je ne vis que pour servir, je ne trouverai ma liberté que dans la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: Passage Obligatoire :: Cartes d'Identité :: Bienvenue à Vinéa-
Sauter vers: