AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des cris sans voix {Elhiès}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esselda Knightley

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : Village des amazones

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Des cris sans voix {Elhiès}   Jeu Avr 21 2011, 23:24

Esselda courait et son coeur battait fort sous l'exercice. Ses pieds nus se posaient l'un devant l'autre à une vitesse fulgurante. Ses cheveux volaient derrière elle avec le vent. Un grand sourire s'était dessiné sur son visage lorsqu'elle regarda du coin de l'oeil la personne à sa droite. Elhiès courait au même rythme qu'elle, leurs pas résonnant à l'unisson. Essa jeta sa tête en arrière avec réjouissance. Elle adorait être en pleine nature avec sa meilleure amie. Un peu plus tôt, les deux jeunes femmes étaient dans le village des amazones. Esselda avait suivi son entraînement quotidien et s'était entretenue avec ses soeurs amazones pendant quelques temps. Ensuite, elle était allée voir la sage du village, question de connaître son futur. Cette vieille femme était reconnue pour prédire l'avenir ou le destin des amazones. C'était surtout en période de difficultés qu'on lui rendait visite. Malheureusement, l'avenir d'Esselda semblait toujours sombre et vague. Son rêve de retrouver Cameron semblait par contre y figurer.

- Attention, car ton plus grand ami est ton pire ennemi,
avait dit la sage. Si tu ne gardes pas la tête droite et si tu n'es pas sur tes gardes, ce sera sûrement par sa main que tu auras ta fin.

En d'autres mots, Cameron lui en voulait toujours et souhaitait sa mort. Si elle ne faisait pas attention lors de leur possible réunion dans l'avenir, Esselda pourrait bien perdre sa vie! Cette idée lui donnait des frissons dans le dos. Elle ne souhaitait pas cette fin avec Cameron. Elle voulait s'expliquer, lui demander pardon... Mais, avait-elle le droit de penser ainsi? Si on le savait... Esselda ne voulait même pas l'imaginer. Enfin, son esprit était tourmenté par des idées noires depuis l'incident. Elle avait trahi son amour pour le bien des amazones, mais son coeur, lui, les trahissait. Elle avait beau en avoir parlé avec Eli, mais elle n'arrivait pas à se débarrasser de ce fardeau, cette inquiétude et ce regret qu'elle transportait à tous les jours. Rapidement, Essa sortit de ses pensées et revint dans son corps. La course l'aiderait peut-être à vider son esprit.

C'était un après-midi calme, pour une fois. Aucun sang ne s'était fait verser de toute la journée. Entouré d'une forêt dense, un magnifique et grand lac à l'allure rafraîchissante brillait sous le soleil. Aucun nuage ne couvrait le ciel bleu. Enfin, au loin, il y en avait plusieurs, mais ils n'arriveraient au-dessus de l'endroit que dans quelques heures. Il faisait chaud et humide, mais l'herbe était fraîche et la température de l'eau était froide. C'était une parfaite journée pour aller se baigner. Et c'est ce que les deux jeunes femmes allaient faire.

En arrivant, Esselda arrêta sa course pour reprendre sa respiration et admirer la vue. Cela faisait assez longtemps que les deux jeunes femmes n'avaient pas pris le temps de s'isoler du village et de parler entre elles sans autres personnes indiscrètes dans les parages. Depuis, plusieurs choses s'étaient probablement passées. Alors, Essa avait proposé une baignade au lac, question de se rafraîchir de leur entraînement matinal, et de se retrouver loin de leurs soeurs amazones. La dernière fois, les meilleures amies avaient révélé leurs terribles secrets. Pourtant, malgré s'être confiée, Esselda ressentait toujours une brulure sur son coeur et n'arrivait pas à se débarrasser de l'image de Cameron Weasley.

Avant d'en venir aux sujets sérieux, si jamais cela allait venir, Esselda poussa Elhiès dans l'eau. Elle rit de la surprise de son amie et décida de la rejoindre rapidement avant qu'elle ne se fasse éclabousser par celle-ci. Être amazone ne voulait pas dire qu'il fallait toujours être violente et qu'on ne pouvait pas profiter de certains plaisirs de la vie! Comme cette eau si rafraîchissante... Ess soupira d'aise et commença à nager pour aller plus loin dans le lac. Elle portait des vêtements légers et assez courts afin de limiter les pièces à faire sécher par la suite. Elle trempa son visage et ensuite ses longs cheveux. Cela lui fit un grand bien.

Enfin, les deux amazones se trouvèrent au milieu du lac, à flotter sur leurs dos. Un silence s'était installé. Ce n'était pas parce qu'il était inconfortable qu'Esselda décida de le briser. Au lieu de prendre mille et un détour, elle alla directement au but, car elle avait un besoin urgent de faire parler son amie des tourments semblables ou presque aux siens.


- Dis, Eli..., es-tu toujours en amour?

L'esprit amazone souhaitait une réponse négative. Elhiès ne devait pas aimer un homme, elle devait le tuer! Mais l'esprit de femme souhaitait l'affirmative, ne voulant pas se trouver seule en amour et en voulant que sa meilleure amie trouve le bonheur avec l'homme dont elle avait parlé la dernière fois. Esselda évita soigneusement de regarder son amie, ses yeux fixant le ciel azur. Eli avait-elle dit qu'elle était en amour, la dernière fois, ou était-ce Esselda qui se l'était imaginé? Avait-elle fait une gaffe d'en parler? C'était venu si spontanément... Si sa meilleure amie ne voulait pas en parler, elle n'aura qu'à lui répondre sarcastiquement ou brutalement. Pourtant, un silence s'était de nouveau installé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhiès Rachan
"J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose plus n'en est pas un."
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : Les Montagnes
Votre Citation du jour : Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Des cris sans voix {Elhiès}   Ven Avr 22 2011, 09:59

    Cela faisait depuis toujours qu’elle connaissait Esselda et c’était bien la seule à qui elle avait osé se confier sur Dyncan. Bien sure, elle ne lui avait pas tout dit. Elle ne lui avait jamais dit le nom du soldat dont elle était amoureuse. Pourquoi ? De peur ? Elle n’en savait pas trop rien. Elle ne l’avait pas dit, un point c’est tout. Mais aujourd’hui, elle ne voulait pas penser à lui, l’effacer de son esprit, voila ce qu’elle voulait faire. Courant dans les forets, riant comme deux gamines, les deux amazones finissent par arriver près du lac. Lac dans laquelle, Elhiès tombait très vite, poussé par son amie qui ne tardait pas à sauter dans l’eau et de se faire éclabousser par son amie. Puis après un certain temps, fatigué, les jeunes femmes se laissaient flotter sur l’eau. Puis venu de nulle part Esselda posait une question à Elhiès.


    Amour… Elhiès regardait son amie un court instant. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui dire ? Dire que ce n’était pas de l’amour mais un simple envoutement ? Non, ce n’était pas un envoutement, c’était belle et bien l’amour. Ca a prit un sacrée temps avant qu’Ely s’en rende compte mais au final, c’était bien Aphrodite qui l’avait touché par la main. Dyncan… Rien qu’à y penser et elle devenait déjà malade. L’amour n’est pas beau, l’amour ne fait pas du bien. Bien au contraire, c’est malsain et ca fait mal. Tournant sa tête vers le ciel, elle lâchait un soupir. C’était facile de mentir aux autres. Mais à Esselda ? C’était comme se mentir à elle-même. Au lieu de donner une réponse à son amie, Elhiès plongeait sa tête sous l’eau. Cela faisait du bien de se refroidir. Puis remontant à la surface, mettant ses cheveux en arrière, elle répondit enfin à sa meilleure amie.

    « Oui, je pense que je suis toujours amoureuse de ce con… »

    Oui, un con. Dyncan était un gros con, y avait pas à dire. Il l’énervait plus que tout. Elle le détestait. C’était vraiment le mec arrogant, fort et qui se pense mieux que tout le monde. Tout ce qu’elle déteste. Et pourtant voila être coincé entre les sentiments fort de l’amour et de la haine. Elle soupirait et se remit sur son dos, se laissant flotter et son regard fixé vers le ciel bleu remplit de quelques nuages.

    « Je ne sais pas quoi faire… Il est arrogant, énervant… Tout ce que je déteste et pourtant j’arrive pas à le tuer. Pfff celui qui a dit que l’amour était quelque chose de magnifique et bien, c’était un gros con ! »

    Elhiès détestait l’amour qu’elle ressentait pour Dyncan. Cela allait contre tout ce qu’elle croyait, contre tout ce qu’elle se battait. Elhiès se mit à nager vers le rivage ou elle s’allongeait sur l’herbe et bronzait un peu, en attendant l’arrivée de son amie. Ce ne fut que lorsqu’Esselda fut à nouveau près d’lele, qu’elle se remit à parler.

    « Je ne sais pas quoi faire, Essy. »

    Et c’était bien vrai. Que pouvait-elle bien faire ? Essayer de l’oublier ? Cela faisait bien des semaines qu’elle tentait de faire ca. Le tuer pour que ca soit fini ? Elle avait y pensé mais elle en était incapable. Elle ne pouvait pas l’imaginer mort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esselda Knightley

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : Village des amazones

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Des cris sans voix {Elhiès}   Lun Avr 25 2011, 00:28

« Oui, je pense que je suis toujours amoureuse de ce con… », dit enfin Eli, brisant le silence.

Esselda ne savait pas quoi répondre. Sa meilleure amie semblait troublée, perdue par rapport à sa raison. Et drôlement, elle avait nommé l'homme qu'elle aimait un con. Cela prouvait qu'elle devait le détester à cause de l'amour qu'elle portait pour lui.

« Je ne sais pas quoi faire… Il est arrogant, énervant… Tout ce que je déteste et pourtant j’arrive pas à le tuer. Pfff celui qui a dit que l’amour était quelque chose de magnifique et bien, c’était un gros con ! » ajouta soudainement Eli avec vigueur et exaspération.

Essy compatissait avec son amie. Elle avait raison, l'amour, ce n'était que compliqué! Pourquoi disait-on que c'était magnifique? Le commentaire d'Éli lui semblait juste à ses oreilles, mais en même temps, elle sentit son coeur s'offusquer. Soudainement, l'amazone retourna vers le bord de l'eau. Esselda décida de la suivre, nageant un peu derrière elle, en silence. Ensuite, elle la rejoignit sur l'herbe, s'allongeant à ses côtés, son corps encore trempé.


« Je ne sais pas quoi faire, Essy. »

Soudain, le trouble de son amie l'importait tellement qu'Esselda se mit à parler, non pas de raison, mais du coeur. Elle n'avait pourtant pas tant d'expérience en amour, seulement un regret détestable et un manque terrible de seulement voir son homme... qui voulait la tuer. Enfin, Ess se mit à dire des paroles dignes d'une morale! Elle ne pouvait s'empêcher d'ouvrir sa bouche et de conseiller sa meilleure amie.

« Je suppose que tu as un choix à faire, choisir entre le tuer ou l'aimer. Tu sais ce que diraient nos soeurs amazones, mais l'important, je crois, c'est de prendre ta décision non pas par rapport à ton devoir, mais par rapport à ton bonheur. L'amour mérite d'être vécue, il faut que tu le saisisses avec toute ta volonté et en profiter, car... je ne crois pas, ne sais pas, si ça dure ou si c'est facilement perdable. Je peux voir seulement par tes paroles que même si tu le détestes, tu ne souhaites pas passer ta vie sans lui, n'est-ce pas? Tout ce que je sais, c'est qu'à ta place, je ne le tuerais pas, car tu vas probablement le regretter pour le restant de ta vie. Crois-moi, je sais de quoi je parle. Ce que j'ai fait à... »

Esselda secoua sa tête en laissant sa phrase sans fin. Elle soupira et se releva pour regarder Eli dans les yeux. Essy ne devrait pas parler de ses problèmes lorsqu'elle essayait d'aider à régler ceux de sa compagne d'armes. Les mots étaient sortis tous seuls il n'y avait qu'un instant et maintenant, ils semblaient épuisés. Esselda ne savait plus quoi ajouter. Elle fixa son amie avec un mélange de pitié, de compréhension et de tristesse.


« À vrai dire, c'est bien beau les mots, mais ta situation n'est pas facile », ajouta-t-elle les sourcils froncés. Que pouvait-elle bien faire pour aider Elhiès? « Continues-tu toujours à le voir? »

Sur ce, Essa se recoucha sur l'herbe, ses cheveux mouillés entouraient ses épaules et sa peau brulante scintillait sous les rayons du soleil. Malgré cette magnifique journée, sa beauté était difficile à remarquer avec tant d'idées sombres s'accumulant autour des deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhiès Rachan
"J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose plus n'en est pas un."
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : Les Montagnes
Votre Citation du jour : Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: Des cris sans voix {Elhiès}   Mer Avr 27 2011, 20:26

Le tuer ou l’aimer.. Pendant un court instant les paroles de son amie, lui semblait être si facile. Mais très vite, Esselda continuait à lui faire la morale, et Elhiès comprenait que son amie savait ce qu’elle ressentait, qu’elle pouvait se mettre à sa place. Mais la vérité était qu’Ely avait déjà tenté de le tuer. Elle qui ne ratait jamais sa cible, étrangement elle n’avait pas réussit à le tué sur le coup. Autre option serait de l’aimer… Mais même si elle ne savait pas vivre sans lui, pouvait elle vivre avec lui ? Surement que non. Une amazone et un soldat… Ce n’est pas fait pour être ensemble. De plus elle ne voyait pas comment une telle relation pouvait marcher.

« Peut-être… Mais je ne vois pas comment je pourrais aller jusqu’au bout de cette histoire. Est-ce que la fin d’une telle histoire ne se finit pas en sang et douleur ? »

Elhiès tournait son regard vers Esselda lorsque cette dernière laissait une de ses phrases non terminés flottés dans les airs. Après un long moment de silence, Elhiès posait sa main sur l’épaule de son amie.

« T’as fait ton devoir, Esselda. Tu ne peux pas t’en vouloir. Tout le monde aurait agit comme toi. J’aurais probablement fait de même. Tout comme j’ai tiré ma flèche droit vers le torse de Dyncan… »

Prénom prononcé pour la toute première fois. Dyncan… oh qu’est-ce qu’elle pouvait détester ce prénom. Qu’est-ce qu’elle pouvait détester le personnage. Et pourtant c’était en même temps tout ce qu’elle avait besoin. Effectivement sa situation n’était pas facile du tout.

« Tu penses que si je m’éloignes un temps, je pourrais l’oublier ? »

Question stupide dont elle connaissait déjà la réponse. C’était non. Rien n’empêchait le fait qu’elle pense tout le temps à lui, ou encore le fait d’effacer sa haine et son amour pour lui. Cette histoire devrait se terminer par un cœur brisé et par du sang. Ah l’amour était tellement beau….

« Tu me proposes de faire quoi ? Je ne sais quand même pas avoir une relation secrète avec un soldat de Brisdan ? Je vais me faire tuer toute suite si les autres le découvrent. Sans parler que j’ai pas envie de faire des cachotteries derrière leur dos. Mais que puis-je faire d’autre ? Je ne me vois pas partir avec lui. Ma vie est ici, je suis une amazone. Et on sait tout le deux qu’il est impossible pour lui de venir se joindre à moi. A moins comme esclave… Mais je doute fort que même ca cela pourrait marcher. »

Comme quoi, c’était vraiment impossible. Mission impossible. Et puis au fond, elle ne savait même pas ce qu’elle voulait. Pfff… Stupide amour. Elle était bien avant… Avant de l’avoir rencontré…. Pourquoi est-ce que ca a du lui tomber dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des cris sans voix {Elhiès}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des cris sans voix {Elhiès}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: Les Terres de Vinéa :: Les Montagnes Noires :: Le Lac-
Sauter vers: