AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Brumes d'Avalon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khany Riordan

avatar

Messages : 434
Age : 27
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt
Votre Citation du jour : Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Les Brumes d'Avalon   Ven Avr 15 2011, 09:11





Les Brumes d'Avalon






Toute légende a un commencement ...





"Uther Pendragon était nerveux. Cette nuit-là, la reine Ygraine mettait au monde l'héritier tant attendu. Tout à coup, des cris et des pleurs se firent entendre en provenance de la chambre royale. Mais à peine le roi entra-t-il qu'il découvrit, non pas un fils mais deux ! Cette double paternité devenant soudainement embarrassante. Lequel des deux petits princes allait être son héritier ? Et que se passerait-il s'il gardait les deux ? L'un serait probablement jaloux de son frère et chercherait à avoir le trône ! Du moins, c'était la première chose que pensa le roi ! Il ne voulait en aucun cas que ses fils se disputent le trône de Camelot ! Mais malgré tout, Uther aima tout de suite ses fils. Cachée derrière la porte, Morgause, la soeur de la reine Ygraine, observait la scène. Celle-ci fut très ravie de cette nouvelle ! Des jumeaux ! Une excellente nouvelle pour elle ! Elle pourrait prendre l'un d'eux et l'élever loin de Camelot avant de revenir pour le faire monter sur le trône à la place de l'autre et par la même occasion, se venger d'Uther ! Morgause n'avait jamais pu digérer qu'Uther ait préféré Ygraine à elle. Tout à coup, Merlin apparut.

- Ecartez-vous Morgause !

Le vieux magicien entra dans la chambre à son tour. Il avait eu une vision de ce qui risquerait d'arriver si l'on ne séparait pas les jumeaux immédiatement. Merlin n'en dit pas plus mais à voir le regard inquiet qu'il jetait par moment en direction de Morgause, on pouvait se douter qu'il avait eu là une terrible vision. La reine, se remettant à peine de l'accouchement, ne voulait pas que l'on lui enlève l'un des ses garçons. Mais Merlin s'était déjà avancé vers l'enfant qu'elle tenait dans ses bras alors qu'Uther tenait, lui, le jeune Arthur. Les deux bébés se mirent à pleurer en chœur, comme s'ils sentaient déjà la séparation que l'on leur imposait.

- Merlin, je vous en conjure, ne me priver pas d'un de mes fils ! Supplia la reine.

Morgause en profita pour prendre le parti de sa soeur bien qu'elle avait déjà son plan en tête. Mais Merlin se méfia plus de la soeur de la reine car elle avait fait partie de sa vision.


- Pour que vous puissiez utiliser cet enfant contre ses parents et son frère ! Ne me prenez pas pour un vieil idiot Morgause !

Le vieux magicien prit doucement le bébé des bras de la reine, lui promettant que son second fils sera bien traité. Ygraine et Uther furent peinés de devoir se séparer de l'un de leurs fils mais c'était pour le bien de Camelot. Le roi se remit vite. Il avait toujours son hériter ! Certes, il ne verrait pas ses fils grandir ensemble mais la seule chose qui le rassura était que Camelot avait son hériter ! Quant à Morgause, elle pesta discrètement contre Merlin et tenta de calmer sa sœur.

Merlin voyagea longtemps en emmenant l'enfant avec lui. Il avait une idée bien précise de l'endroit où il allait l'envoyer ... ou plutôt de l'époque ! Oui, il comptait envoyer le petit prince dans une autre époque, là où il était certain que personne, n'y même Morgause, ne pourrait le retrouver et s'en servir contre Camelot ! Une fois arrivé à destination, le magicien traça une série de cercle. Juste au moment où il allait placer le nouveau-né au centre du cercle, une voix douce et féminine attira son attention. C'était la Dame Vivianne, dame du lac et sœur aînée de la reine Ygraine et de Dame Morgause. La dame du lac rappela à Merlin que les destins des deux frères sont liés d'une manière et d'une autre. Le destin de l'un ne pouvait être accompli sans l'aide de l'autre ! Malgré cet avertissement, Merlin psalmodia des formules incompréhensibles, plaça l'enfant au centre et se retira avant qu'une lumière blanche ne l'éblouit ! "



~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~




France, forêt de Brocéliance, 2011.

Un jeune garçon se promène dans ces bois que l'on dit enchanteurs. Son nom était Frédéric mais il préférait que l'on l'appelle Freddie. C'était un adolescent âgé tout juste de quinze ans qui accompagnait sa classe pour un voyage scolaire. Il fut le premier à arriver devant ce qui devait être la tombe de Merlin mais étrangement, il continua plutôt sa balade. Il arriva dans une petite clairière et soudain, il y eut une lumière blanche et l'adolescent perdit aussitôt connaissance. Lorsqu'il se réveilla, il se retrouva face à un lac sur lequel se tenait une barque avec une femme debout. La femme se présenta comme étant la Dame du Lac mais également sa tante. Elle lui expliqua la raison de sa venue et l'invita à monter à bord de la barque. Beaucoup de chose lui vont lui être révélée. D'abord surpris et méfiant, Freddie accepta finalement, connaissant très bien les légendes arthuriennes. Il monta à bord de la barque et commença à faire route vers son destin ....



Vous souhaitez faire parti de l'aventure ? Alors n'hésitez pas ! Venez et vivez la plus grande épopée de tous les temps !











Date de création du forum : 10 Avril 2011
Date de réouverture du forum : 13 Avril 2011
Nombre de lignes exigées : 15 lignes
Staff : Freddie McCallaghan - Nolwenn A. Le Dû - Kiran Den Adel - Murtagh Den Adel
Genre : Fantastique/ médiéval




• Nos postes vacants •







Ce forum est la création des administrateurs, toute copie totale ou partielle est interdite!

_________________

Wenn selbst ein Kind nicht mehr lacht wie ein Kind
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn eine Träne nur Wasser noch ist
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn man für Liebe bezahlen muß
dann haben wir umsonst gelebt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Brumes d'Avalon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: The End :: Section Partenariat :: Fiches de nos Partenaires :: Fiches Officielles-
Sauter vers: