AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {fini} Scenario I : La Première Attaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Breathe of Vinéa
Admin
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 20 2011, 10:36

INTRO
C’est une matinée calme et ensoleillé, rien ne laisse apercevoir que dans quelques heures du sang va jaillir de partout. Les amazones se préparent pour attaquer Brisdan. Les habitants et soldats de Brisdan ignorent que la bataille se prépare. Il n’y a qu’un soldat qui sait ce qui risque d’arriver : Dyncan Zorander. Les amazones accompagnées par Elouann et les deux sorcières au sang bleu, comptent bien affaiblir un maximum les défenses de Brisdan.

ORDRE
Aucun.

INFO SUPPLEMENTAIRES
-Vous postez tous une fois et cela avant le 27 Mars. Le 27 passé, le PNJ interviendrait pour donner un nouvel ordre de passage.
-Vous êtes libre de passer déjà à l’attaque si vous voulez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terresdevinea.forumactief.com
Khany Riordan

avatar

Messages : 434
Age : 27
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt
Votre Citation du jour : Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 20 2011, 10:50

Khany avait reçu l’ordre de ne pas trop s’approcher du champ de bataille. Certes elle allait se battre, mais à la retraite. Fallait qu’il utilise surtout son pouvoir. Créer un peu de brume autour de Brisdan pour qu’ils ne remarquent pas les amazones s’approcher de leur territoire. Mais bien qu’elle contrôlait parfaitement son pouvoir, il fallait qu’il se concentre énormément. Et il lui était donc impossible de et combattre et utiliser son pouvoir. Du coup, elle restait sous un arbre, là ou la foret s’arrêtait et ou une petite clairière débutait. Le château de Brisdan se trouvait au dessus de la ville, sur une colline. Les mures et les portes de Brisdan se laissaient apercevoir. Quelques amazones restaient près de Khany afin de la protéger pendant qu’elle utilise la météo à leur avantage. Son regard s’arrêtait sur son père, elle n’avait pas peur pour lui. Elle savait que c’était un bon combattant et qu’ils avaient toutes les chances de leur côté pour gagner cette bataille. Sa mère passait à côté d’elle. Contrairement à Khany celle-ci n’allait pas se battre en retraite. Elle sourit doucement en voyant le bouclier en forme de cœur avec un ‘R’ gravé dessus. Posant sa main sur l’épaule de sa mère, elle l’enlaçait et lui murmurait doucement.

« Bonne chance »

Elle lui fit un petit sourire, avant de se retirer de son enlacement et de la laisser passer. Khany espérait que tout allait se passer bien. Elle n’avait pas voulu essayer de voir dans le futur, de peur de ne plus avoir le courage de partir à cette bataille. Elle regardait son père et sa mère, accompagné de plusieurs amazones s’éloigner d’elle. Il était temps…. Khany tournait son regard vers la muraille. D’où elle se tenait elle ne pouvait que voir quelques silhouettes de soldats qui patrouillaient. Se concentrant sur tout ce qui l’entourait, elle se retrouvait bien vite en trace. Doucement le soleil disparaissait derrière des nuages. Une légère brume commencait doucement à se développer. Une brume qui devenait de plus en plus épais et qui n’entourait que le royaume de Brisdan, laissant ainsi le passage libre vers les murs et les portes de Brisdan pour les amazones et pour ses parents. Restant concentré, il ne fallait surtout pas que la brume s’arrête maintenant.

_________________

Wenn selbst ein Kind nicht mehr lacht wie ein Kind
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn eine Träne nur Wasser noch ist
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn man für Liebe bezahlen muß
dann haben wir umsonst gelebt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 20 2011, 12:04

C'était le grand jour. Ça y est. Je m'étais levée tôt ce matin, je n'avais pas réussi à beaucoup dormir de toutes manières. J'avais fini mon bouclier, je l'avait peint et verni la veille. J'avais laissé Elouann endormi profiter un peu plus du sommeil de l'innocence. Je me levais et doucement allais dans la douche. Il était très tôt. Je profitais de l'heure pour prendre un bon bain, pour me détendre. Et ça eut l'effet escompté. Mes pensées n'étaient – presque – plus sur le combat à venir. Après une bonne demie heure dans le bain j'en sortait et me séchais. Je passais mes habits lentement, comme pour faire durer ce moment le plus longtemps possible avant la bataille. Puis je sortais et attachais mes cheveux encore un peu humides avec un ruban en velours bleu. J'agrémentais mon cou blanc d'un bijou. Un des colliers préférés de ma mère. Oh on saurait qui je suis de toutes manières. Et je ne me gênerait pas pour le faire savoir.

Chaussant mes bottes je jugeais inutile de mettre une armure. Et je n'en avait pas envie. Simplement pantalon de cuir et tunique blanche légère. Et je savais que ça ne plairait pas à Elouann, mais c'est ainsi. Je voulais être libre de mes mouvements, et je ne me sentais pas à mon aise avec des armures. Assise sur le perron mon épée à côté de moi avec mon bouclier j'attendais qu'Elouann se réveille et se prépare en jouant avec mes bracelets. Je me concentrais très fort et parvint à voir avec les yeux de mon frère. Mais rien ne trahissait la quelconque préparation de combat. Ainsi Dyncan n'aurait rien dit! Je fronçais les sourcils. Est ce que c'était possible?!

Nous rejoignons les autres ensemble, main dans la main. Un sourire radieux au visage. J'enlaçais Khany. Elle resterait en retrait. Ça me rassurait un peu. Oh elle savait se défendre, et plus que bien! Mais je ne voulais pas la savoir en danger. « A toi aussi ma fille. Je t'aime fort » je l'embrassais sur le front avant de me retirer et de continuer à marcher vers la première ligne avec Elouann. « Je crois que le moment est venu! » dis-je avant de poser ma main sur sa joue et de l'embrasser doucement « Je t'aime mon cœur, ne l'oublie jamais! ». Je lâchais sa main et le regardant partir de son côté j'allais me mettre à côté de certaines amazones que je connais. Notamment Elhiès que je saluais de la tête avant de dégainer mon épée. La brume crée par Khany fut notre signal et à pas de loup nous avancions vers le château.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola B. Modanig

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Brisban
Votre Citation du jour : Aide toi le ciel t'aidera

Votre vie sur Vinéa
Santé:
60/100  (60/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 20 2011, 16:22

Le soleil brillait à travers mes fenêtres. Une belle journée se préparait. J'avais passé une bonne nuit sans cauchemars comme cela m'arrivait parfois. Je m'étais levé et j'étais en train de prendre un petit déjeuner copieux car je devais me rendre au château pour travailler et je savais que je mangerais pas avant de rentrer chez moi ce soir. J'aurais préféré rester chez moi, tranquillement et profiter de ce soleil mais mon père m'avait trouvé cette place et je ne pouvais rien faire d'autre que lui obéir. Je me lavais ensuite et j'enfilais une longue robe blanche nouée à la taille par une large ceinture en cuir. Mes bras étaient libres et mes jambes peu entravés, il me fallait ce genre de tenue pour courir toute la journée à travers le dédale de couloirs du château pour accomplir toute mes tâches.

Je sortis de la maison et me dirigeais vers le château quand une étrange brume tomba sur moi. Je regardais autour de moi, ne percevant plus la douce chaleur du soleil. Je me sentais...bouleversée...Je m'arrêtais en plein milieu du chemin ma tête me faisait un mal horrible. Je voyais du sang, des guerriers en armure, des femmes l'épée à la main, un homme brun aux yeux perçants menait la bataille. Ce flot d'images se déversaient dans mon cerveau sans que je puisse faire quoi que ce soit pour l'arrêter. Quand soudain tout cessa. C'était le genre de...d'images que je voyais parfois. Cela s'imposait dans ma tête sans que je puisse les en faire sortir. Parfois cela voulait dire quelque chose. Parfois ce que je voyais se passait plus tard dans la journée ou dans les jours d'après. Parfois c'était tellement confus que ne n'y comprenais rien. Tout ce que je savais c'était que mon père avait en horreur que cela m'arrive. Il voulait surtout que je n'en parle pas. Que je cache cela. On se moquerait de toi qu'il disait. On croirait que tu es folle. On te rejèterait.

Je continuais mon chemin vers le château. Ces images de guerre cela ne correspondait à rien. Bien sur il y avait des rumeurs. De conflits ou de choses comme cela. Mais ce que je voyais c'était...sanglant. Je continuais donc ma route. Je ne voulais surtout pas arriver en retard. J'aurais des ennuis. Et mon père aussi. Et je ne voulais surtout pas le mettre en colère. Je mis tout cela dans un coin de ma tête. Le coin des mystères de ma vie non élucidés. A voir plus tard. Ou à oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 20 2011, 18:14

Un certain sentiment de paix extérieure habitait le guerrier. Bien qu’Elouann craignait pour la vie de sa femme et de sa fille, il avait réussit à faire le vide dans son esprit et de penser qu’au combat. C’était ca qu’un bon soldat devait faire avant une grande bataille. Penser à rien d’autre qu’à la bataille. Vider son esprit et penser qu’à l’action. Suivre les ordres sans réfléchir, réagir et pas réfléchir. Après avoir salué la reine des amazones, il s’approchait de Maeve et de Khany. Il restait fort silencieux. Enlacer avant un combat, il ne tenait pas trop à le faire. C’était un combat, et pas un au revoir. Mais il comprenait parfaitement que sa fille ai besoin de le faire. Après tout elle était encore très jeune et elle n’était pas un soldat comme lui. A l’attention de Maeve, il dit tout en s’approchant doucement du champ de bataille.

« Prête à montrer ce que la reine des cœurs sait faire ? »

Il sourit. Il se sentit particulièrement calme et joyeux. Peut-être parce qu’un combat avait toujours été le pourquoi il vivait. La seule chose dans laquelle il excellait.

"Bonne chance ma reine. Je t'aime"

Il l'embrassait une dernière fois, avant de partir de son côté. Son regard tourné vers le ciel il remarquait que Khany commencait à jouer avec la météo. Quelque part, le fait qu’elle ait un tel pouvoir, l’effrayait de temps en temps. C’était un très grand pouvoir, un puissant. Suivant le rythme des autres, Elouann posait son regard sur Maeve un court instant. C’était pour elle qu’il se battait. Pour elle ait enfin ce qu’elle mérite de naissance. Une vie meilleure, une vie remplit avec plus de luxe, comme son rang le demande. Oui, il voulait tout lui donner. Sa poignée se renforçait sur sa main. Et très vite, avant qu’il se rende compte, Elouann se retrouvait en plein milieu d’un combat. Il ne réfléchissait pas, et laissait son âme guerrier en lui prendre le contrôle. Agissant par habitude, par reflex sans prendre la peine de réfléchir. Les cris de guerre des amazones le surprenaient quelque part. Ces femmes se battaient avec plus de férocité que certains de ces soldats qu’il tuait. Le sang jaillissait de partout, les morts tombeait, mais Elouann restait toujours debout. Fière et avec qu’une seule idée en tête, gagner ce royaume pour l’offrir à Maeve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhiès Rachan
"J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose plus n'en est pas un."
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : Les Montagnes
Votre Citation du jour : Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 20 2011, 20:21

D’habitude la jeune amazone adorait les combats, le sang, l’action, les cris de guerre… Mais aujourd’hui…Elle avait très mal dormi, ses pensées et même ses rêves avaient été hantés par une seule personne. Personne qu’elle détestait pourtant plus que tout. Vraiment tout l’opposé d’elle. Et en même temps elle avait l’impression qu’il la complétait. Infernale… l’amour était infernal. Ce n’est pas un cadeau d’un dieu ou d’une déesse, mais d’un diable. C’est avec ses pensées complètement ailleurs, que la jeune Elhiès s’apprêtait. Un peu de maquillage pas pour se camoufler mais pour faire peur aux ennemis, pour se donner de la force de les affronter. Avant de partir rejoindre ses sœurs d’armes. Son épée à sa hanche et son arc dans sa main. Si elle était une bonne combattante à l’épée, elle était un plus grand tireur de flèches. S’avançant sans rien dire, les autres essayaient de la rassurer. Mais elle n’avait pas peur… Du moins pas sa mort. La mort va main dans la main avec la vie. C’était pour se retrouver face à face avec lui et de ne pas savoir quoi faire.. ou de le voir mourir. Arf ! Saleté de sentiment ! Sorcellerie ! Infernal !

Suivant les autres, jusqu’au point de la rencontre, mon regard s’attardait un court instant sur la princesse et son mari, avant de se tourner vers Brisdan. Elhiès espérait tout à coup que Dyncan était parti en mission, qu’il n’était pas un de ces gardes sur le mur. Attendant le signe de sa reine, Elhiès portait déjà une flèche près de son arc. Puis ils se mirent en route, très vite une brume les cachait des yeux des soldats. Se positionnant pas très loin des portes, Elhiès tournait sa tête vers la reine, son bras tenu, prête à tirer. Un simple regard de la reine, et Elhiès tournait sa tête vers la silhouette du premier soldat qu’elle voyait. Elle lâchait et la flèche partait d’un coup rapide en direction du soldat, qui ne tardait pas de tomber du mur, laissant échapper un cri. Les portes s’ouvraient et des soldats se jetaient sur les amazones. Elhiès ne devait pas regarder longtemps pour reconnaître Dyncan, qui se battait non loin d’elle avec une autre amazone. Par stupidité, Elhiès se rapprochait de lui, tuant un soldat au passage, avant d’attaquer le soldat qui se tenait de dos à Dyncan. Briser leur carapace de protection. Son regard s’attardait un court instant sur les yeux de Dyncan, avant qu’elle plonge son épée dans le soldat avec lequel elle se combattait. Elle ne voulait pas se battre avec Dyncan. Peut-être parce qu’elle savait qu’elle allait perdre ? Ou parce qu’elle avait peur qu’il n’arrive pas à la tuer et qu’elle doit le faire ? Peu importe la raison, bien qu’elle restait non loin de lui, qu’elle le tenait à l’œil, elle préférait s’attaquer aux autres soldats dans son entourage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyncan Zorander

avatar

Messages : 70
Age : 27
Date d'inscription : 10/01/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
35/100  (35/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Sam Mar 26 2011, 20:16

Un véritable dilemme c'était offert à Dyncan ses derniers jours. Sa rencontre avec Elouann, un homme qui autrefois était son ami mais qui aujourd'hui est devenu son ennemie avait mit beaucoup de chose en jeu. Ce dernier surement dans un élan de bonté l'avait informé que Brisdan serait attaqué. Le soldat aurait vraiment préféré ignorer ça, tout comme le fait que les Amazones seraient de la partie. Si les Amazones seraient là, ça voudrait certainement dire qu'elle sera la aussi. Il aurait tellement voulu la voir avant, la convaincre de ne pas se battre et de rester dans la foret à protéger son village ou simplement à partir loin d'ici. Peut être qu'il aurait même put lui demander de partir avec lui, et oublier les querelles que ce livre ces deux royaumes sans la moindre pitié. Sauf qu'il ne l'avait pas trouvé. Pourtant, le jeune homme avait arpenté la foret pendant une journée entière, mais en vain. A aucun moment il ne croisa une Amazone, et encore moins Ely. Bredouille, il était rentré au royaume, son humeur était passablement mauvaise et il avait directement trouvé Arès. C'est avec lui qu'il devait parler, non pas de son histoire avec l'Amazone, mais de l'histoire de l'attaque. Si Elouann croyait que Dyncan ne dirait rien, il pouvait toujours courir. Les soldats qui vivent à Brisdan sont les amis du soldat et il ne compte pas les voir mourir inutilement et surtout dans une bataille perdu d'avance. Arès en vint au même résultat que lui, la menace était sérieuse et il ne pouvait pas rester la les bras croisés à attendre.

Après en avoir discuté avec des personnes plus haut placé, la ville était à présent sur le pied de guerre. Les hommes étaient mobilisé, prêt, équipé et armé pour voir débarquer l'ennemie. Cela se passerait dans les jours qui viennent et rien ni personne ne pourra l'empêcher.

Ce matin là, Dyncan se réveilla, il appréhendait cette journée et quelque chose lui disait que ça serait aujourd'hui. Il se prépara et revêtit son armure comme si c'était la dernière fois qu'il pourrait le faire. Une fois son épée attachée à sa ceinture, il sortit dehors et regarda le soleil briller. Mais une vingtaine de minutes plus tard, les rayons du soleil disparurent étrangement derrière nuage et brume. Son estomac se resserra, c'était le signal, il n'y avait que la magie pour faire disparaitre aussi rapidement le soleil et faire lever une brume monstre comme celle ci. Dyn savait que tous les soldats étaient prêt et qu'ils savaient à quoi s'attendre. Au loin, il aperçu Arès et lui fit un signe de tête pour faire rassembler tous les archer. La porte principal ne tarda pas à céder, mais pendant qu'il faisait ça et que les premiers ennemies chargés, une nuée de flèche enflammé passé les murailles pour planter, bruler, transpercer, tuer les lignes ennemies. Brisdan était préparé ! Il ne laisserait pas le royaume tomber dans de mauvaise main. Un soldat ennemie s'approcha de lui en hurlant et levant son épée. Dyn le réduisit au silence rapidement avant de s'attaquer à une amazone. Les amazones...son estomac se serra encore plus. Quelque part dans cette foule de soldat se trouvait peut être Ely. Et si jamais elle se faisait tuer ? Si jamais elle était là, qu'est-ce qu'il allait faire ? Du coin de l'œil il repéra la chevelure blonde de l'amazone. Oh c'était elle, il pourrait la reconnaitre entre mille. Elle se rapprochait, mais que voulait t'elle faire ? Attaquer Dyncan ? Ce qui est sur c'est qu'il n'aura pas la force de la tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breathe of Vinéa
Admin
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Sam Mar 26 2011, 23:03

• Ordre de passage ;; Maeve ouvre le bal. Ensuite tout le monde peut répondre dans n'importe quel ordre
• Minimum de lignes demandées ;; 20
• Peut-on répondre plusieurs fois? ;; Oui [] Non [XX]
• Fin du deuxième ordre de passage ;; Le 03.04.2011
• Informations ;; Séparés par le combat, Elouann se trouve de l’autré côté du champ de bataille que sa bien aimé et ne peut donc pas voir ce qui se passe chez Maeve. De même pour Maeve, qui ignore comment le combat se passe pour Elouann. Khany se trouve sur la colline et a une vue parfaite sur tout ce qui se passe mais est bien trop loin pour prévenir qui ce soit du danger. Enola arrive près de Khany et remarque le champ de bataille. Elle est arrivée trop tard. Elhiès et Dyncan sont tout près des portes de Brisdan et le sang jaillit de partout. En ce qui concerne les autres détails ( blessés, capturés etc) je vous laisse chacun l'introduire quand vous voulez. Vous pouvez l'introduire à partir de maintenant ou encore attendre quelques ordres de passages. A vous d'en juger.

Amusez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terresdevinea.forumactief.com
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 27 2011, 00:06

Je connaissais bien entendu les amazones. La plupart d'entre elles. Mais là pour le moment il n'y avait plus personne que je connaissais à mes côtés. C'était peut être bien. Et d'un côté mal. Parce que … je ne pouvais pas être distraite si je voyais une personne à laquelle je tiens se faire toucher ou blesser. Mais également déstabilisant car, me connaissant, je serais en train de stresser pour savoir si ces mêmes personnes sont en sécurité. Mais je n'avais pas le choix. Elhiès qui était à mes côtés au début venait de partir.

J'inspirais un grand coup puis, relevant son bouclier et dégainant mon épée, je marchais en direction de Brisdan. Je rencontrais bientôt des soldats. Forcément. Ils avaient été mis au courant. Je maudissais ce foutu Dyncan. Un coup d'épaule dans le ventre d'un garde. Je l'entendais tomber au sol mais j'avançais sans me retourner. J'esquivais quelques coups, eu la chance de me baisser car j'aurais très bien pu me faire décapiter. J'avançais doucement. Me prenant quand même de temps à autre un coup. Je me plaquais contre un mur dans une petite allée. Puis je fermais les yeux et me concentrais. Tout ce dont j'avais besoin c'était de voir où était Ciaran et ce qu'il faisait. Pour le moment il était loin. Je voyais dans ses yeux plusieurs amazones. Donc la reine. Et comme je la savais en dehors de la ville il n'était pas dans le coin. Je fermais à nouveau les yeux et me reçus un grand coup de poing qui me mis à terre. Je ne voyais pas mon opposant mais juste ses jambes ainsi je lui donnais un coup de pied dans les tibia afin de le faire tomber.

Alors que je me relevais je le reconnaissais. ARZHUR. Mon cousin. * Hé Merde. J'aurais aussi du voir où il était lui! * je me relevais et reprenais mon épée qui avait chu à quelques mètres de moi. Sur mes gardes je relevais le bouclier à la hauteur de ma tête. Il avait un drôle de rictus sur le visage. Et en même temps il paraissait heureux de me voir. Allez savoir pourquoi. Est ce qu'il avait encore les sentiments de sa jeunesse? J'espérais sincèrement que non. Je le regardais avec dureté.

« Arzhur. Mon cher cousin! Alors comme ça tu n'es pas avec ton maître? Mon frère a donc retiré sa laisse? » dis-je un sourire narquois aux lèvres.

Il ne répondit rien du tout mais se contenta de se ruer sur moi. Je le contrais quelques secondes mais rapidement il me collait au mur, son épée sous ma gorge. « Ma chère cousine. La folie t'a faite revenir ici? Je vais avoir le privilège de te tuer de mes mains! » Je souris méchamment puis sans crier garde lui flanquais un coup de genou dans le ventre. Hé oui. Il ne faut pas me prendre pour une débutante. Si l'armée de Brisdan avait perdu un soldat, j'avais gagné un époux et un entraîneur. Je fis suivre mon coup de genou par un coup de coude dans la mâchoire. Ça devait faire mal. Aucun doute.

« Tu penses vraiment que ça va être aussi facile Arzhur? N'oublie pas que je vous ai vu vous entrainer tellement de fois. Et que je doute que vous ayez changé de tactiques. De plus. J'ai tout appris d'un excellent professeur. » je crachais mon venin sur lui. Ce n'était pas mon genre. Mais j'en avais besoin. « Tu te souviens peut être de votre meilleur soldat. Elouann? »

Les soldats passaient à présent autour de nous mais voyant qui nous étions ne s'arrêtaient pas. J'en entendais par contre certains murmurer « Maeve? C'est Maeve. MAEVE EST DE RETOUR?? » sans aucun doute ces paroles atteindraient le champs de bataille tout comme l'intérieur de Brisdan. Oui j'étais de retour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 27 2011, 11:07

    Bien que notre soldat Elouann adorait se retrouver sur un champ de bataille. Oui, vous pouvez en penser ce que vous voulez. L’action et l’adrénaline, voila quelque chose qu’il adorait ressentir. L’action avait débuté, et il avait perdu de vue Maeve. Alors qu’il se hissait un chemin entre les soldats de Brisdan, il espérait du fond du cœur que sa femme allait bien. Certes elle était bonne combattante, c’était même lui qui l’avait entrainé. Mais parfois l’adversaire était simplement plus fort que nous. Et Elouann espérait vraiment qu’elle ne rencontrerait pas quelqu’un de plus fort qu’elle. Tout comme il ne voyait pas Maeve, il ne voyait pas son ancien frère d’armes Dyncan. Peut-être est-ce qu’il s’était enfuit ? Non en voyant comment les soldats étaient préparés et se battaient, ils avaient tous été au courant d’une possible attaque. Dyncan les avait donc mit au courant. Il grinchait ses dents à cette pensée. Khany avait eu raison, il aurait du le tuer lorsqu’il en avait eu l’occasion. Ce n’est plus son amie, mais un ennemi. Ce n’est que maintenant qu’il se réalise que faire machine en arrière était tout simplement impossible, tout comme essayer de garder certaines amitiés. C’est la guerre, il a choisit son camp et Dyncan a choisit le sien. Il fallait faire avec, et oublier leur ancien amitié. C’était du passé et il fallait aller de devant. Et c’est ce qu’il fit. Trancher la gorge de plusieurs soldats, il était très vite recouvert de sang. Mais cela ne le préoccupait pas. Tant que ce n’était pas son propre sang à lui.

    Il se retrouvait face à plusieurs anciens amis, mais une simple pensée vers Maeve et vers Khany le poussait à agir comme un soldat. Sans réfléchir, il s’attaquait à eux, trouvant leur point faible et les mettait sur son épée telle qu’une vulgaire brochette. Les soldats à ses pieds, Elouann tournait son regard autour de lui. Des morts dans les deux camps, mais pour l’instant personne semblait vouloir se battre en retraite. Toujours aucun signe de Maeve, ni de Dyncan. Mais c’était mieux ainsi. Car il savait que si il se retrouvait face à son ancien meilleur ami, un des deux allaient mourir. Cela ne pouvait plus être une simple bataille amicale, c’était la guerre. Et un d’entre eux se trouvait du mauvais côté. Sorti de ses pensées par un avertissement d’une amazone, Elouann barrait l’épée qui venait droit sur lui. Ouf il en était moins une. Si il avait réagit quelques secondes plus tard, il aurait eu la tête tranché. Repoussant le soldat par un coup de pied. Ce n’était pas ce soldat-là qui allait arriver à le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhiès Rachan
"J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose plus n'en est pas un."
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : Les Montagnes
Votre Citation du jour : Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Dim Mar 27 2011, 20:48

Ne pas l’attaquer, s’attaquer aux autres. Cette pensée durait environ dix minutes. Puis elle ne pouvait plus s’empêcher et s’avançait en sa direction. Idiote… Oui, idiote suicidaire. Mais que voulez-vous. Quelque part, elle préférait se battre avec lui que de voir une de ses amies le tuer ou encore qu’il tue toutes ses amies. De toute manière, que pouvait-elle faire d’autre ? Attendre ? Espérer que tout cela s’arrête ? Cela n’allait jamais s’arrêter, car elle était piégée. Piégé par lui. Qu’elle le veuille ou non, il l’avait dans ses filets et il n’y avait qu’une seule manière pour remédier à ca. En s’avançant vers lui, elle avait déjà levé son épée, sachant très bien qu’il allait l’arrêter avant qu’elle puisse lui donner un coup. Elle avait essayé de l’avoir à mille reprises, à mille combats et il avait toujours su se défendre parfaitement. Plus encore il avait toujours eu le dessus sur elle. Et cela, Elhiès le détestait. Une des multiples choses qu’elle détestait chez lui. Les deux épées se frottaient l’un contre l’autre, et un petit sourire animait les lèvres de la jeune amazone alors qu’elle fit face à son amant.

« Salut Dyncan »

Cette fois-ci cette bataille n’allait pas se terminer comme à son habitude. Du moins Elhiès l’espérait. Car c’était à chaque fois qu’elle disait ca que cela se terminait par une passion brutale et beaucoup trop passionnée à son gout. Mais ici, avec tout ce monde, tout ce sang. Non cela n’allait pas se produire. Leurs idées allaient de tous les côtés. Ils devaient faire attention à tout ce qui se passait autour d’eux, pour ne pas recevoir un coup de grace lorsqu’on ne s’y attend pas. Un ennemi qui vient en aide à un autre etc. Essayant de briser une fois de plus la défense du soldat, Elhiès s’arrêtait un bref instant pour le fixer du regard, à la recherche d’un point faible. Chose qu’elle ne découvrait jamais, malgré toutes les batailles qu’elle avait déjà fait contre lui. Elle n’arrivait pas à le surpasser. De l’irritation était entrain de naitre en elle. Mélangé à cette haine envers les sentiments qu’il l’avait fait ressentir. De l’amour… Un ennemi… un homme.. Un soldat… Un type arrogant et trop sure de lui… Tout ce qu’elle détestait et pourtant en même temps elle ne voulait que lui. C’était plus que frustrant ce qu’elle ressentait. Mais la frustration était une bonne arme dans un combat. Elle nous aide à réagir plus violement que d’habitude. Relancer son épée vers lui.

« Alors ? Pas des remarques sarcastiques à me lancer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khany Riordan

avatar

Messages : 434
Age : 27
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt
Votre Citation du jour : Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Mar 30 2011, 14:32

La bataille avait commencé. La position de Khany était parfait pour examiner tout fait et geste de chaque combattant. Elle aurait pu écrire le parfait récit de ce qui se passait ce jour-là. Malheureusement elle ne pouvait pas prévenir ceux qu’elle aimait ainsi que ses amies amazones pour le danger qui rôdait et voyait pas mal de massacres. Mais voir le sang couler des soldats la satisfaisaient en même temps. Son regard allait vers un point qui se positionnait plus vers l’ouest. Son père. Il se débrouillait très très bien. Son regard se tournait vers l’autre côté, là ou se trouvait sa mère. Mais très vite, Khany la perdit de vue car Maeve rentrait dans une ruelle derrière quelques vieilles maisons et ainsi elle perdit sa mère de vue. Elle n’aimait pas trop ca, mais que pouvait-elle y faire. Si elle avait eu le pouvoir de sa mère, cela aurait été facile de voir ce qui se passait. Mais ce n’était pas le cas, elle ne pouvait pas voir à travers de quelqu’un d’autre. Maintenant qu’elle avait arrêté de contrôler le temps, car la brume c’est bien au début. Mais maintenant que le combat avait commencé, la brume pouvait également jouer dans leur désavantage. Donc pour ne pas faire de risque, elle laissait la nature reprendre son pouvoir. Envoyant les quelques amazones qui l’avaient servit de protection à la bataille. Après tout, maintenant qu’elle n’utilisait plus son pouvoir elle pouvait très bien se défendre par l’épée. Mais aussi tôt que les deux amazones étaient partis, un craquement de bois, trahisait une présence de derrière elle. Directement Khany levait son épée et se retournait. Elle se trouvait face à face avec une jeune femme… Une citoyenne. De Brisdan ou de Grisvan.. N’étant pas un soldat et n’étant pas dans sa forêt, Khany ne passait pas à l’attaque, mais restait tout simplement sur la défensive. C’est pourtant en restant silencieuse et en l’examinant, qu’elle se rendit très vite compte que cette jeune femme n’était pas si simple que ca.

Tout comme il y a quelques années, Khany avait fait la rencontre de Moira, une jeune fille, qui savait pourtant bien qu’elle avait un don. Mais ne se voyait pas comme sorcière, qui se disait pas assez puissant pour être une telle personne. Chose qui fit bien rire Khany. Mais soit, cette jeune femme aussi, avait un don, était une sorcière. Peut-être qu’elle le savait, peut-être pas. Quoi qu’il en soit, Khany voulait bien savoir ce qu’une sorcière faisait ici.


« Que faites-vous ici ? Envie de faire face à la mort ? »

Pour elle, voir une autre sorcière, une sorcière qu’elle ne connaissait pas, était une menace. Car la déesse sait ce que cette sorcière voulait ou pour qui elle prenait parti. Et bien que cette jeune femme semblait pas être armé, Khany n’abaissait pas son épée.

« Qui êtes-vous ? Et qu’est-ce que vous voulez ? »

Khany avait perdu toute observation du champ de bataille. Ses yeux restaient rivés sur l’autre sorcière.

_________________

Wenn selbst ein Kind nicht mehr lacht wie ein Kind
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn eine Träne nur Wasser noch ist
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn man für Liebe bezahlen muß
dann haben wir umsonst gelebt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola B. Modanig

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Brisban
Votre Citation du jour : Aide toi le ciel t'aidera

Votre vie sur Vinéa
Santé:
60/100  (60/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Mar 30 2011, 14:55

Je marchais vers le château quand soudain tout bascula. Des flèches, des soldats, des gens arrivant de toutes parts armés jusqu'aux dents. Ainsi les rumeurs étaient vraies. Une guerre se préparait. Mais qu'est-ce que j'étais censé faire? Est-ce que cela me concernait? Quelques secondes où je restais interdites et je me fis bousculer par un soldat. Il hurla et d'ailleurs il n'était pas le seul à crier. Pourtant en une seconde je sus ce que je devais faire et je commençais à marcher. Je marchais un long moment. Sans vraiment ni réfléchir ni y penser. Je pouvais visualiser cet endroit, c'était un champ, un endroit où j'allais souvent me promener enfant, non pas sans me faire disputer par mon père. Il fallait que j'aille là bas et c'était la seule pensée que j'avais en tête.

Quand enfin j'eus l'impression de toucher au but, d'avoir fait ce que je devais faire je tombais sur une jeune femme. Brune aux cheveux longs, l'épée à la main elle me faisait face. Je ne la connaissais pas. Jamais vue. Pourtant elle semblait mer regarder comme si elle me connaissait ou comme si elle savait qui j'étais en tout cas. Elle me demanda ce que je faisais ici, si je voulais faire face à la mort. Faire face à la mort? Je ne voyais pas de quoi elle me parlait. Puis je me tournais. Et je réalisais. C'était une guerre qui se déroulait devant moi. Je voyais des hommes...et des femmes se battre. Puis je me tournais de nouveau vers la jeune femme qui me demandait mon nom et ce que je voulais. Ce que je voulais? Je n'en avais moi même aucune idée.

" Je m'appelle Enola. J'étais près du château mais...je ne sais pas...j'ai su qu'il fallait que je vienne ici. C'est bête je voyais ce champ dans ma tête j'y venais souvent petite contre l'avis de mon père. Alors je suis venue c'est tout."

Je n'avais jamais autant parler avec une inconnue je m'étonnais moi même. Ce n'était pas mon genre de faire des phrases aussi longues ni de raconter ma vie. Pourtant c'était ce que je faisais. Et sans crainte ce qui surtout pour moi était pour le moins inquiétant.

" Et vous? Qui êtes vous? Pourquoi est-ce que vous êtes là?"

Voilà que je me mettais même à être curieuse. Non vraiment cette journée ne se déroulait pas normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyncan Zorander

avatar

Messages : 70
Age : 27
Date d'inscription : 10/01/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
35/100  (35/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Mar 30 2011, 17:01

Pour que tout soit plus marrant, il fallait bien qu'il y ait un combat contre Ely. S'il y avait bien une personne qu'il avait cherché à éviter aujourd'hui c'était elle. Oh, il n'avait aucune envie de la voir ce battre contre un soldat qui n'hésiterait pas à la tuer car il aurait du intervenir. Il n'avait pas non plus envie de la voir tuer ses amis. Et il n'avait pas envie de se battre contre elle. D'un autre coté, il voulait également la voir car ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu. Tout ça était trop contradictoire et maintenant qu'elle approchait il ne savait plus quoi faire. De toute évidence, elle cherchait à se battre et il ne put que bloquer son coup avec son épée. Heureusement qu'il était bon en combat et qu'il avait vu l'épée venir. Il fit un pas en arrière et lui fit face. C'est ce qu'elle voulait, le tuer ? Le problème c'est que lui n'en avait aucune envie. En faite, il aurait préféré l'attraper et l'emmener loin d'ici, loin du danger, mais ce n'est surement pas possible. L'amazone ne se laissera jamais faire.

-J'espérai ne pas te voir ici ! répondit t'il en guise de salut.

C'était la vérité, il ne voulait pas la voir sur le champ de bataille. Ce serait dommage d'avoir des cicatrice qui abime son si jolie visage. De nouveau, elle passa à l'attaque mais il bloqua le coup. Il n'avait vraiment pas envie de se battre contre elle. Et puis pourquoi aurait t'il des remarques à balancer.


-Écoute, j'ai pas envie de jouer là ! Tu ferais mieux de me tuer ou de t'en aller.

S'en aller, comme si elle allait vraiment le faire, c'était une blague de sortir ce genre de chose. Juste à temps, il esquiva un coup d'épée qui arrivait par derrière d'un soldat ennemie. Dyn en profita pour le tuer avant de se reconcentrer sur la jeune femme.

-Alors on fait quoi ? C'est aujourd'hui que tu te décides à me tuer. Tu penses que tu en auras la force et le courage contrairement à l'autre fois ?

Le jeune homme ne baissa par pour autant son arme, ce n'était pas d'elle qu'il avait peur, mais de tous les autres autour de lui, des fois qu'on essaye de l'attaquer de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breathe of Vinéa
Admin
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Mar 30 2011, 19:40

• Ordre de passage ;; Elhiès ouvre le bal. Ensuite tout le monde peut répondre dans n'importe quel ordre
• Minimum de lignes demandées ;; 20
• Peut-on répondre plusieurs fois? ;; Oui [] Non [XX]
• Fin du deuxième ordre de passage ;; Le 07.04.2011
• Informations ;; Just continue Smile

Amusez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terresdevinea.forumactief.com
Elhiès Rachan
"J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose plus n'en est pas un."
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : Les Montagnes
Votre Citation du jour : Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Mar 30 2011, 21:14

“Tu sais parfaitement bien que je ne suis pas le genre de femme à me poster devant une marmite en attendant quelqu’un qui rentre de son boulot ou d’un combat. J’ai l’impression que t’as tendance à oublier que t’as une amazone en face de toi. »

Oh, le soldat semblait avoir tendance à oublier qu’elle était une amazone, qu’ils étaient ennemis et que tôt ou tard cela devait se terminer ainsi. Et dans l’esprit d’Elhiès c’était vraiment une bonne chose. Car comment une telle histoire devait se terminer autrement ? Mariage, enfants et une phrase idiote : et ils vivaient encore longtemps heureux ? Alô ! C’est pas un conte de fée ici. La vie n’était pas ainsi. Et d’ailleurs Elhiès ne voulait pas d’une vie ainsi. La vie d’une amazone ne ressemblait pas à ca. Oui, une famille, oui des enfants. Mais un homme ? Oh que non. Comme si souvent lorsqu’elle se retrouvait face à Dyncan, elle perdit en quelque sorte le contrôle d’elle-même. La haine, l’orgueil, la passion, tout semblait se multiplier par dix dans le corps et dans les pensées de la jeune femme. Et comme toujours ca fut la haine et l’arrogance qui se trouvaient à la tête.

« Jouer ? Mais qui parle de jouer. »

Elle ne jouait jamais. C’était bien là le problème. Contrairement à lui, elle n’avait jamais réellement su se contrôler avec lui dans les parages. Ce n’était pas un jeu de séduction, ni un flirt ou un piège. Rien de tout cela. Bien sure, l’arrogance d’Elhiès pouvait masquer tout ca et heureusement d’ailleurs ! Lançant à nouveau une attaque vers Dyncan. Leurs deux épées se frottaient l’un à l’autre et la jeune amazone en profitait pour approcher son visage de lui, aussi près que c’était possible avec les deux épées sous leurs têtes et lui dit, tout en le fixant des yeux.

« Cela n’a jamais été une question de force ou de courage en ce qui me concerne. Je suis capable de te tuer, et cela sans remords. Du moins cela aurait été le cas, si tu ne m’avais pas jeté un sort. »

Se retirant de lui, tout en lui donnant un coup de pied dans le ventre, elle repassait à l’attaque. Oh oui, pour elle tout cela ne devait qu’être un foutu sortilège causé par ce soldat. L’aimer… Pff impossible elle le détestait. C’était ca faute à lui qu’elle ne pouvait pas se contrôler, il devait avoir fait un truc. Et la seule chose qu’elle voyait était la sorcellerie. Comment il avait réussit à faire une telle chose, elle l’ignorait. Mais peu importe. C’était la seule explication qui n’était pas stupide. Car elle amoureuse… de lui ? Non, ridicule tout ca !

« J’ignores comment tu l’as fait, comment un soldat comme toi a réussit à m’envouter. Mais peu importe. Ce n’est pas ca qui va m’empêcher à te tuer. »

Vraiment ? Ah elle avait dit ca tellement de fois et à chaque fois, c’était échec totale. Mais ici c’était différent, elle ne pouvait pas tomber dans ses bras entouré d’autre amazones. Du moins elle espérait ne pas le faire. Et pour l’instant la rage l’animait plus que la passion et l’amour, donc c’était fortement possible qu’elle y arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khany Riordan

avatar

Messages : 434
Age : 27
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt
Votre Citation du jour : Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Jeu Mar 31 2011, 11:58

Khany restait méfiante envers cette jeune femme. Elle se prénommait Enola. La fixant du regard, elle écoutait les paroles de la jeune femme. Il fallait qu’elle vienne ici… Ah oui ? et pourquoi ca ? Pour aider les soldats ? Ou pour aider les amazones ? Puis Khany se souvenait qu’elle avait dit venir du château. Un regard sur les vêtements de la jeune femme lui dit qu’elle n’était pas quelqu’un de haut placé. Une servante probablement… Mais également une sorcière. Si son oncle savait qu’il y avait une sorcière dans son château, il la couvrait de bijoux à moins de la tuer. Elle ne connaissait pas vraiment son oncle, à part de ce que sa mère lui en avait dit. Mais que les sorcières n’étaient pas vu d’une bonne œil, Khany le savait très bien. Et au fond elle pouvait très bien comprendre.

« Enola comment ? Vous n’avez pas de nom de famille. »

Au fond, elle s’en foutait bien du nom de famille de la jeune femme. Mais peut-être qu’elle la connaissait, ou qu’elle connaissait quelqu’un de sa famille. Ce n’était surement pas le cas, mais Khany préférait en avoir le cœur net.

« Vous savez que voir des tels choses peuvent être vu comme de la sorcellerie… »

Khany la fixait, avant d’abaisser doucement son arme. Enola n’était pas armé et puis ce n’était pas en la menaçant avec une arme qu’elle allait avoir le dessus sur la jeune femme. Enfin un peu, mais Khany n’avait pas pour habitude de tuer une autre sorcière. Marchant autour d’elle l’examinait. Très vite ca fut la jeune femme qui se mit à poser des questions. Questions dont Khany n’avait aucune intention de répondre. De un parce que ce n’était pas les oignons de cette Enola et de deux parce que c’était également une stupide question. Ce qu’elle faisait ici. Est-ce que cela ne se voyait donc pas ? Faisant un signe de tête vers la bataille qui se produisait non loin d’eux, elle ajoutait à son geste.

« Cela ne se voit donc pas… »

Elle tournait son regard un court instant vers le champs de bataille et se demandait combien de temps cela allait encore continuer. C’est sure qu’ils devraient se retirer tôt ou tard. Ce n’est pas en un jour que Rome a été battit. Et parfois mieux fallait faire un pas en arrière pour sauter plus loin la prochaine fois. Khany ne se faisait pas des idées, ce n’était pas aujourd’hui qu’ils allaient arriver jusqu’à qu’à Ciaran. Mais au moins ils auraient fait comprendre qu’ils n’étaient pas à sous-estimer. Retournant finalement son regard vers la jeune femme.

« Vous ne devriez pas rester ici. »

Des imprudents s’étaient avancés dans leur direction. Ils voulaient surement attaquer les amazones par derrière. Pas tant qu’elle était là. Changeant son épée de main, Khany passait à l’attaque.

_________________

Wenn selbst ein Kind nicht mehr lacht wie ein Kind
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn eine Träne nur Wasser noch ist
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn man für Liebe bezahlen muß
dann haben wir umsonst gelebt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyncan Zorander

avatar

Messages : 70
Age : 27
Date d'inscription : 10/01/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
35/100  (35/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Jeu Mar 31 2011, 21:28

Oh ça pour savoir que l'Amazone n'est pas une femme d'intérieur, une femme à rester à l'intérieur à se tourner les pouces, il le sait. Contrairement à ce qu'elle disait, il le savait, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir espéré qu'elle ne soit pas venue.

-Oh mais je sais tout ça ! confirma t'il avant de penser *si ça aurait été le contraire je ne serai peut être pas tombé amoureux*

Elle avait vraiment envie de se battre, elle voulait même peut être le tuer. Elle attaqua de nouveau et il bloqua son attaque. Sa lui fendait le cœur de voir se battre contre elle. Dyncan aimerait tellement éviter ce combat mais que peut t'il faire ? Fuir ? Non ce n'est pas possible. Il est obligé de se battre, obligé d'affronter la jeune femme bien qu'il n'en ait pas la moindre envie. Il devait se défendre sans la blesser et ça c'est dur surtout que tout doit avoir l'air vrai. Car si jamais un de ses hommes ou une amazones s'aperçoivent que le combat n'est pas vraiment "vrai" pour l'un des deux ça risque de ne pas aller. Ely disait qu'elle était capable de le tuer pourtant il en doutait. Et quand elle parla du fait qu'il lui avait jeter un sort il était presque outré. Lui l'avoir envouté ! Comme si Dyncan avait besoin d'envouter une femme pour l'avoir, comme s'il n'avait que ça à faire. Elle était vraiment sérieuse ? Il résista à ses attaques et parvint à la repousser plus violemment grâce à la colère. C'était certainement pas le meilleur endroit pour s'expliquer mais peut importe.


-Oh parce que tu crois vraiment que je t'ai envouté ! Tu crois que j'ai que ça à faire, perdre mon temps à payer des sorcières pour jeter un sortilège à une pauvre amazone. J'ai vraiment mieux à faire ! Et je pourrai avoir beaucoup mieux que toi s'en sort. J'ai rien fais ! J'ai jamais lancé de sort sur toi, expliqua t'il. Et qu'est-ce que je devrai dire moi, hein ? Tu crois que ça m'amuse d'être amoureux d'une amazone. Tu es censé être mon ennemie, putain de merde ! Jura t'il sans se soucier à quel point il pouvait crier ça fort. La vérité c'est que je suis tombé raide dingue de toi. J'ai jamais voulu tomber amoureux de toi, mais tu vois la c'est fait ! Et je peux pas changer ça. Mais si ça peut te consoler, je suis prêt à ce qu'on m'arrache le cœur pour t'oublier !!!!

Peut être que ça ne lui ferait rien, mais lui c'était le genre de parole qui lui faisait mal. Il l'aimait et il n'aimerait pas ne plus sentir se sentiment. Mais de toute évidence elle n'en a rien à faire. Alors à quoi bon aimer une personne qui ne nous aime pas. Ça n'a aucun sens. Au loin, il aperçu Elouann qui était en train de se battre. C'était sa faute, c'était ça faute si elle était là et s'il devait l'affronter. Il poussa la jeune femme violemment en s'enfuit en courant vers son ancien ami. Arrivé prés de lui, il attaqua. S'il n'aurait pas été en colère, il aurait cherché à éviter le combat car même s'il a dit qu'il n'était plus ami, il restait quand même son ami. Compliqué, mais on ne brise pas un lien comme ça. Sauf qu'il lui en voulait terriblement, c'était sa colère qui parlait, rien d'autre.

-C'est ta faute, tout ça !


Il abattit de nouveau son épée. Il ne serait pas clément, oh que non. S'il fallait se battre jusqu'à la mort alors qu'il en soit ainsi. La mort ne lui fait pas peur. Ce serait peut être même une douce récompense et au moins il n'aurait plus à devoir se battre dans ce conflit merdique.

[Je pense qu'on pourra blesser gravement Dyncan lors du combat contre Elouann, Sa vous tente un double blessé, genre il "se blesse gravement" tous les deux ensembles, en même temps, dans les prochains poste, dans un ou deux tours.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Jeu Mar 31 2011, 22:22

Je lui faisais toujours face. Les dents serrées et un regard plus que mauvais au visage. Il pouvait faire tout ce qu'il voulait, je ne bougerai pas de là. Le combat faisait rage mais depuis quelques minutes nous ne voyions plus de soldats passer par là. Tous étaient certainement partis vers le champs de bataille un peu plus loin.

Le combat était dur, j'étais peut être entrainée, mais il était très douée qui pouvait dire le contraire? Pas moi. Je me prenais des coups mais je ne disais rien, trop habituée à ne pas réagir. Et puis ça ne servirait à rien. Mon genoux me faisait un mal de chien. Et ne parlons même pas de mes poignets qui commençaient à beaucoup s'échauffer à force de manier l'épée et de jouer du bouclier. Mais je tenais bon. Il le fallait c'était mon combat. Je ne pourrais pas ne pas me battre. Il le fallait. Alors je tenais bon, et entre deux coups d'épées de coups de poing nous parlions. Enfin, parler n'est pas exactement le bon mot à utiliser. Nous avions des mots. Et nous ne les mâchions pas, non pourquoi. Il était de l'autre côté. Il était pour Ciaran, et l'avait toujours été.

« Tu fais pitié Maève. Tu crois que ta petite rébellion va durer combien de temps encore? » un rictus apparût sur mes lèvres. « Ne me fais pas rire Arzhur. Venant de la part du toutou de mon frère ça ne me fait rien. Au moins moi je ne suis pas une suivante je suis capable d'avoir des pensées moi même. Je peut penser seule sans avoir peur de le dire. Je ne suis pas une lâche moi AU MOINS » dis-je en lui donnant un violent coup d'épaule dans la mâchoire.

Sa bouche était en sang et ses yeux lançaient des éclairs. Je n'aurais jamais du faire ça. Jamais, mais comment dire … le mal était fait à présent. Avec violence il se précipita sur moi. Il n'arrivait plus à prononcer de mots. Mais il s'était tout de même élancé sur moi et m'avait bloquée contre un mur. Avec un coup de genou dans le ventre il m'avait fait taire et perdre par la même occasion mon bouclier qui venait choir au sol. Il maintenant mon bras plaqué au mur si bien que je ne pouvais pas me servir de mon épée. Encore et encore il abattait son poing sur mon visage. Ça faisait très mal. Et je commençais à ne plus me sentir très bien. J'essayais de me concentrer. Je fermais les yeux et il se mit à rire. Ce qui me permit l'espace de deux secondes de lui donner avec toutes les forcer qui me restaient un violent coup de pied dans le tibia et il dut reculer. Je lui décrochais un coup d'épée avant de ramasser mon bouclier et de courir.

Malheureusement mon coup d'épée fut donné dans le vide. Lui malheureusement eut la chance de m'atteindre. Dans le dos. Je sentis le métal froid de son épée ciseler à la fois le tissu et ma peau. Traçant une courbe descendante de mon épaule jusqu'à ma chute de reins. Je courais dans les rues désertes sans but, la douleur irradiant tout mon dos, mais je devais continuer. Même si je n'entendais pas ses pas derrière moi, que tout était silencieux. Les cris ne sortaient pas de ma bouche mais résonnaient en moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Ven Avr 01 2011, 16:46

Ignorant ce qui se passait de l’autre côté, Elouann continuait de se battre. Ignorant que de l’autre côté Maeve venait de se faire toucher. Tout à coup, il remarquait Dyncan foncer droit sur lui. Bloquant son attaque, tout en relançant une immédiatement. Cette fois-ci, cela n’allait pas se passer doucement. Dyncan lui criait dessus que c’était sa faute, tout ca. Le riant droit au visage, il lui répondit.

« C’est tellement facile de mettre tout ca sur le dos de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas ma faute que t’es tombé raide dingue d’une amazone. Et que tu trouves devant un dilemme. »

C’est vrai quoi. Elouann est Cupidon, c’est sa faute à lui qu’il est tombé amoureux d’une amazone. Il l’a fait express d’envoyer une flèche droit vers le cœur de son ancien ami. Redescends sur terre, Dyncan. Bloquant son attaque tout en lui donnant un coup de pied. Elouann avait un regard glaciale vers son ancien ami. IL avait fait son choix et il aurait du le tuer bien avant déjà. Il n’avait pas pu et voila le résultat. Une partie de l’effet de surprise était parti.

« T’as tord de t’attaquer à mon, Dy’ »

Oh oui, il avait tord. Esquivant un coup de Dyncan à justesse, il eut quand même droit à une légère coupure. Son sang coulait, mais ce n’était qu’une blessure superficielle, lui disant qu’il devrait réagir plus vite avec Dyncan. Il avait un joli jeu de jambe, à laquelle il devait mettre un terme, d’où Elouann ne tardait pas à viser sur les genoux. De son coin de l’œil il remarquait la reine des amazones lui jetant de temps en temps un regard. Oui, il le savait, fallait bientôt se battre en retraite. Mais pas avant qu’il envoie Dyncan six pieds sous terre. Après tout, c’était ce que le soldat voulait. Le tuer ou être tuer. Et Elouann tenait encore à vivre plusieurs années en compagnie de son épouse et de sa fille. Donc il n’allait pas se laisser faire.

HRP : Ca me va. On n’a qu’à dire que je t’ai à terre, mais distrait par Khany qui irait vers Maeve ou un truc du genre, t’as l’occasion de me planter ton épée. Du coup, je tomberais à côté de toi et on agonisera ensemble XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola B. Modanig

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Brisban
Votre Citation du jour : Aide toi le ciel t'aidera

Votre vie sur Vinéa
Santé:
60/100  (60/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Ven Avr 01 2011, 21:16

Je ne sais pas ce que j'avais fait à cette jeune femme mais elle semblait ne pas m'aimer. Elle me scrutait du regard, l'air méfiant je le voyais bien. Elle me demanda même quel était mon nom de famille. Je me sentais vraiment pas bien face à cette jeune femme, je ne comprenais ce qu'elle me reprochait. J'étais simplement venu là...comme ça. Rien d'autre.

" Modanig. Enola Billie Modanig c'est mon nom complet de baptême si vous voulez tout savoir."


Elle me fit remarquer que ce que je lui racontais pouvait être apparenter à de la sorcellerie. De la sorcellerie? Mon dieu je me sentis rougir. Si mon père était là il m'aurait certainement déjà giflée ou quelque chose dans ce goût là. Elle tournait autour de moi mais abaissa son épée. Elle examinait ma tenue et devait se dire que je ne devais pas être bien dangereuse. Mais les paroles qu'elle venait de prononcer tournais dans ma tête. J'avais eu une sorte d'intuition et elle me parlait de sorcellerie, c'était quelque chose de fou.

" Non ce n'est pas de la sorcellerie...ce n'est...rien...Je n'aurais pas dû venir là, ni vous parler. Ça ne regarde que moi ce qui se passe dans ma tête. Je ne devrais pas en parler."

Je pouvais revoir mon père me disputer en cet instant. J'entendais ces paroles, je voyais son regard, les horreurs qu'il me jetait au visage quand j'avais le malheur de penser ou de faire quelque chose d'étrange. J'étais paniquée. Complètement paniquée. Comme s'il pouvait m'entendre ou pire même me voir là, ici au lieu d'être au château en train de faire mon travail. Finalement alors que je l'interrogeais elle répondit à ma question. Enfin répondre ce n'est pas vraiment le mot elle ne semblait pas avoir vraiment envie de me faire la conversation ni même de simplement me répondre. Tout à coup mon regard fut attirée plus loin, des hommes, des soldats plutôt se diriger vers nous. Je sentis l'angoisse montait encore d'un cran alors que je vis la jeune femme relevait son épée devant elle. Elle avait l'air tellement sûre d'elle. Je ne pouvais être qu'impressionnée. Elle me conseilla de partir. Mais où est-ce que j'aurais pu aller? Je reculais de quelques pas sans savoir quoi faire d'autre. Je n'avais pas la chance de savoir manier l'épée moi. Ils s'approchaient et je réfléchissais. Tant de sentiments se mêlaient en moi. Je ne savais pas ce que j'allais faire. Mais il fallait que je le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breathe of Vinéa
Admin
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Sam Avr 02 2011, 16:20

• Ordre de passage ;; Dyncan ouvre le bal. Ensuite tout le monde peut répondre dans n'importe quel ordre
• Minimum de lignes demandées ;; 20
• Peut-on répondre plusieurs fois? ;; Oui [] Non [XX]
• Fin du quatirèe ordre de passage ;; Le 1O.04.2011
• Informations ;; La bataille continue, lesmotrs et les blessés commencent à demander un renfort ou dans le cas des amazones de commencer à se retirer doucement de cette bataile. Chose qu'elles comptent faire, tout en cuasant un maximum de dégats et de prendre quelques prisonniers.
Amusez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terresdevinea.forumactief.com
Dyncan Zorander

avatar

Messages : 70
Age : 27
Date d'inscription : 10/01/2011

Votre vie sur Vinéa
Santé:
35/100  (35/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mar Avr 05 2011, 21:52

[Dsl, j'avais pas vu qu'il y avait un nouveau tour !]

Tout ceci était la faute d'Elouann c'est lui qui attaque Brisdan alors que personne n'a rien demandé. Et c'est sa faute à lui si les Amazones en font partie et si Ely est là. C'est également sa faute si ses amis tombent. Oui c'est lui le coupable, lui qu'il doit éliminer, c'est un traite ! Un putain de traite comme il se le dit si bien en ce moment à cause de la colère. Quand il l'aperçu au loin, son sang ne fit qu'un quart de tour et il fit son possible pour repousser son amazone et la donner en combat à un autre soldat pendant qu'il partait vers un combat plus important. S'il tuait Elouann tout le monde serait déstabilisés, il pourrait faire gagner Brisdan. Encore faut t'il y arriver. Déterminé comme jamais, il écartait brutalement quiconque passait devant lui et le gêné jusqu'à sa cible. Et quand il arriva à lui, il ne fit aucune sommation et attaqua directement. De toute manière c'est la guerre, alors pourquoi prévenir son ennemie d'une attaque. Le jeune homme était enragé, il en voulait à son ancien ami. D'un coté il voulait le tuer, d'un autre coté ça lui faisait mal au cœur de devoir faire ça. Mais la colère était bien plus forte que tout, il le tuerait un point c'est tout.

Contrairement à ce que pouvait dire Elouann, il ne l'accusait pas du fait qu'il était tombé amoureux d'une Amazone. Il l'accusait juste d'avoir attaqué la ville, d'avoir trahie ceux qui autrefois étaient ses amis. Avaient t'il oublié leur amitié, les bons moment et les rigolades ? Il faut croire que cette sorcière avait une très mauvaise influence sur lui. Le traite pourra lui dire ce qu'il veut, il ne lui fera pas regretter de l'avoir attaqué.

-T'aurai jamais dût attaquer Brisdan et tes amis ! Tu vas le payer cher !

En faite, il le payera de sa vie. Ce combat acharné ne faisait que commencer. Dyncan plein de fureur tapait vite et fort, sans la moindre pitié. Il érafla seulement le jeune homme, une simple petite coupure mais il compte bien lui enfoncer dans le cœur son épée. Encore et encore il attaqua sans relâche. A son tour, il fut légèrement touché au bras, mais rien de trop méchant, en tout cas pas assez pour le faire reculer.

[Je vois plus un truc, genre il se poignarde en même temps, j'ai pas envie d'être touché à terre XD. Au prochain tour on peut faire ça.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khany Riordan

avatar

Messages : 434
Age : 27
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt
Votre Citation du jour : Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
100/100  (100/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Avr 06 2011, 16:35

    Khany faisait toujours face à l’autre sorcière, qui lui dit son nom entier. Khany devait dire qu’elle était bien naïve, idiote ou tout simplement trop bien éduqué. Car dire son nom alors que de son côté Khany refusait de dire qui elle était… Enfin, elle se rendait très vite compte que la jeune femme ignorait ce qu’elle était. Que tout comme Moira, elle refusait de voir la vérité en face. Alalala ! La regardant, un sourire sur les lèvres, elle lui dit.

    « Si vous le dites…. »

    A quoi bon essayer de persuader quelqu’un. De toute manière tout le monde ne fait qu’à sa tête. On peut bien prétendre le contraire, mais au fond c’est bien vrai. On ne croit ce qu’on veut croire, que ca soit la vérité ou pas. Très vite, des soldats de Brisdan s’étaient approchés d’eux. Et apparemment ils ne faisaient pas de différence entre Khany et l’habitante de Brisdan. Ah c’est beau ca… S’attaquer à quelqu’un qu’on prétend protéger. Heureusement qu’elle avait une épée et que son père l’avait apprit à s’en servir. Bien que Khany avait dit à la jeune femme de s’en aller, cette dernière n’avait fait que quelques pas en arrière. Super… Et en plus, Khany se doutait bien qu’elle ne savait pas du tout se défendre, ou utiliser une épée. Grinçante légèrement les dents, elle aussi fit quelques pas en arrière afin d’être à côté d’Enola. Lui murmurant doucement.

    « Prend ce morceau de bois qui se trouve derrière toi. Je les désarme et tu les met KO. T’as pas le choix, c’est ca ou être la prochaine victime de la mort. »

    Ces soldats ne connaissaient pas tout les habitants de Brisdan et ils devaient surement prendre Enola pour une autre amazone. Même si la tenue qu’elle portait devait bien démontrer qu’elle n’en était pas une… mais les hommes et la mode… pas trop ca. C’est sur que si elle devait se préoccuper d’Enola elle ne pouvait pas tous les tuer, ainsi essayer de travailler en équipe avec la jeune femme était la meilleure chose à faire si elles voulaient se protéger. Khany se lançait à l’attaque, désarmant un homme avant de le balancer derrière elle, par un coup de pied et de s’attaquer au deuxième, elle espérait qu’Enola arrive à les assommer, car elle n’avait pas envie de se faire attaquer par derrière.

    Lorsqu’elle eut mit le dernier soldat à terre, son estomac se transformait en brique. Son sixième sens la prévenait. Mais de quoi… Elle se retournait vers Enola mais ne voyait aucun danger. Puis le visage de sa mère lui apparu.


    « Mère… »

    Et sans dire un mot de plus, Khany courait droit en direction de Brisdan et du champ de bataille. Passant près d’Elhiès, elle lui criait.

    « Elhiès ! Couvre moi ! »

    Se faire un chemin à travers une armée de soldats était loin d’être facile. Mais Elhiès était une bonne tireuse de flèches et elle pouvait la couvrir, au moins un peu.


_________________

Wenn selbst ein Kind nicht mehr lacht wie ein Kind
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn eine Träne nur Wasser noch ist
dann sind wir jenseits von Eden.
Wenn man für Liebe bezahlen muß
dann haben wir umsonst gelebt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   Mer Avr 06 2011, 16:52

Les attaques de Dyncan étaient brutales, il ne pouvait pas le nier. Le jeu de jambes était important, il fallait réagir en vitesse avec Dyncan et c’est ce qu’Elouann faisait. Réagir très vite. Lorsque Dyncan se mit à parler, Elouann le fixait un court instant avant de lui répondre.

« Ce ne sont plus mes amis. Mes amis sont ceux qui se battent à côté de moi en ce jour. »

Oui, il avait enfin prit conscience qu’en faisant ce choix, il ne pouvait pas retourner en arrière. Les choses étaient fait et de plus pour rien au monde il voudrait changer de vie. Il aime trop Maeve. Sans parler de Khany, qui est le plus beau cadeau qu’elle pouvait lui donner. Dyncan et tout ces autres anciens amis étaient devenus tout simplement des ennemis. C’était la guerre, c’était la vie. Les choses étaient ainsi, un point c’est tout. Alors qu’il engendra coup après coup tout en ésquivant ceux de Dyncan, il entendu une voix bien trop familier, crier un nom qu’il avait déjà entendu au paravent… Elhiès… Maeve en avait parlé… c’était l’amazone de… Dyncan. Mais il n’eut pas le temps d’y prêter plus attention, son attention était déjà fixé sur celle qui avait crié ce nom. Khany ! Qu’est-ce qu’elle foutait sur le champ de bataille ?! Il avait dit de rester sur la colline ! Saleté de sang royale ! Toujours faire à leur tête !

« Khany !! Non !! »

Mais bordel, ou est-ce qu’elle allait ? Pourquoi est-ce qu’elle fonçait droit dans la guelle du loup !?! Mais il n’eut pas la chance de courir après elle, car Dyncan réclamait toute son attention. Enervé et inquiet pour sa fille, Elouann voulait en finir le plus vite possible. Un peu trop vite surement. Car avant qu’il s’en rend compte, son épée avait déjà enfoncé l’estomac de Dyncan. Il allait retirer son épée lorsqu’il sentait tout à coup que quelque chose n’allait pas. Son regard s’abaissait et il remarquait que Dyncan venait de faire la même chose que lui. Le metal dans son estomac, Elouann trébuchait en arrière, retirant l’épée de Dyncan de son corps avec la force qui lui restait avant de tomber sur le sol. Est-ce que c’était la fin ? Non cela ne pouvait pas être la fin. Il ne voulait pas laisser Maeve seule. Et Khany… Il essayait de la voir, mais il ne l’aperçu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : La Première Attaque   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} Scenario I : La Première Attaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: Les Terres de Vinéa :: Royaume Brisdan-
Sauter vers: