AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Sam Mar 12 2011, 15:14


Le Calme avant la Tempête
featuring Elouann & Maeve Riordan


Demain. Demain était la bataille. Une bataille que nous préparions depuis un bon moment avec les amazones, Demain on allait à l'assaut de Brisdan. Demain je retrouverai mon frère sur le terrain, c'était certain. C'était … inévitable. Et il fallait bien se préparer. Après avoir mis quelques pommes de terre à cuire dans de l'eau afin de les laisser cuire avec patience. Je me rendis dans ma chambre et entrepris de me déshabiller. Retirant ma robe légère de flanelle je pris dans notre armoire un haut léger à corset que je nouais serré autour de ma poitrine et taille. Puis un pantalon de cuir ainsi que des bottes épaisses. J'attachais mon fourreau à ma taille et relevait mes cheveux en une queue de cheval haute afin de dégager mes épaules et laisser le haut de mon corps libre de ses mouvements. Ainsi habillée je me sentais bien, ça faisait trop de temps que je ne m'étais plus habillée de ma sorte. Je sortir de la chambre et me rendait au salon. Après un passage à la cuisine pour vérifier la cuisson des pommes de terre – encore trois petits quart d'heure et ça irait – je pris mon épée que je rangeais dans mon fourreau avant de sortir.

Dehors, je remontais mes manches et me concentrais le plus possible en fermant les yeux doucement. J'inspirais un bon coup puis d'un geste vif et précis, sortit mon épée d'un trait. Précise et concentrée je frappais quelques coups en l'air pour m'entraîner. Je ne laisserais rien au hasard demain, il n'en était pas question. Alors j'enchaînait les coups dans l'air, épée, coup de pieds, coup d'épaules. Mes pieds suivaient la cadence ainsi que mes cheveux qui volaient un peu partout sans pour autant obstruer ma vision. Je souris doucement. Ces moments d'entraînement me rappelaient toujours ces moments volés ou j'observait Ciaran, Arzhur et Elouann s'entraîner avec les autres. J'essayais de m'imprégner le plus de leurs mouvements. Mais après quelques minutes je me rendais compte qu'il me manquait quelque chose. Une chose d'essentiel. Un bouclier. Rangeant mon épée à son fourreau, je regardais autour de moi et me rendis dans notre petite remise où je commençais à choisir un morceau assez épais mais à la fois léger de bois. Prenant un marteau et un pic en fer je me délestais de mon épée et m'assis sur un rocher et commençait à coup de rabot à donner une forme à ce bouclier. Un coeur. Oh pas parce que j'étais romantique, je ne l'étais pas. Ou plus. Mais parce que c'était maniable et qu'ainsi ceux qui auraient besoin de me reconnaître pourraient le faire aisément.

J'entendis ses pas dans l'herbe derrière moi et je n'eut même pas besoin de me retourner pour savoir que c'était lui. Je le reconnaissais toujours. Un sourire illuminait mon visage alors que le continuais avec précision ma tâche.

_________________


Dernière édition par Maeve E. Riordan le Mar Mai 24 2011, 22:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Lun Mar 14 2011, 21:42

La bataille s’annonçait prometteuse comme l’avait dit Khany. Mais Elouann n’était pas de cet avis. Il voyait cette bataille plus comme un cauchemar qu’autre chose. Certes certes, ils avaient réfléchit à toutes les choses qui pouvaient se produire sur le champ de bataille. Mais des morts allaient tomber, ca c’était une chose évitable. Mais Elouann était bien un soldat et ce n’était pas ca qu’il l’effraie le plus. C’est le fait que cette bataille risquait de prendre une tournure imaginable. Dyncan était amoureux d’une amazone, il l’avait supplié d’arrêter cette lancée d’attaque. Mais il avait refusé. Pourquoi est-ce qu’il l’arrêterait ? Ils avaient attendu depuis si longtemps ce moment. Sans parler que de toute manière, les amazones n’avaient pas pour habitude d’obéir aux ordres donnés par un homme. Fallait une sacrée argumentation pour arrêter ces femmes. Et de toute manière cette bataille était inévitable. Que ca soit demain ou dans un mois, elle allait quand même arriver.

Elouann avait été dans la foret toute la journée, cherchant Dyncan, réfléchissant à ce qui allait se passer demain. S’entrainer ? Ah il pouvait le faire, mais il ne voulait pas trop se fatiguer pour rien. Il voulait garder tout ces forces pour la bataille, car dieu sait qu’il en aurait besoin. Rien qu’à savoir Khany et Maeve sur le champ de bataille… Ah ca le rendait malade, mais il ne pouvait pas les en empêcher. Surtout que cette bataille était un combat pour Maeve. Rentrant chez lui, il remarquait Maeve, assise dehors en train de faire… il ne pouvait pas voir ce qu’elle était entrain de fabriquer. Mais il ne tardait pas à le découvrir. S’approchant d’elle.

« Salut ma béauté. »

Il lui volait un baiser, avant de s’installer à ses côtés, examinant ce qu’il était entrain de faire. Un bouclier. Bonne idée, au moins cela pouvait le rassurer un peu plus. Néanmoins il ne put s’empecher d’afficher un sourire en voyant la forme qu’elle était entrain de faire.

« Sérieusement… La reine des cœurs ? C’est ainsi que tu veux qu’on t’appelle ? »

Grand sourire sur son visage, Elouann aimait se moquer d’elle. Autre fois, lorsqu’ils étaient jeunes il n’avait pas trop osé, de peur de la froisser. Mais aujourd’hui, il la connaissait bien assez pour savoir qu’il faut plus que ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Lun Mar 14 2011, 23:45

Je souris doucement. Elouann déposais doucement ses lèvres sur les miennes, après m'avoir saluée. Je me stoppais doucement dans ma tâche pour le regarder et le saluer à mon tour.

« Salut mon cœur » murmurais-je doucement avant de répondre tendrement à son baiser et poser ma main sur la sienne quand il vint s'asseoir à mes côtés. Je la retirais et doucement fis les finitions de mon bouclier, ou du moins, de sa forme, pour le moment, il ne ressemble pas à grand chose. Je souris en l'entendant me taquiner et je tournais des yeux rieurs vers lui.

« Hum, pas spécialement non, mais c'est un surnom plutôt cool, non? Ça te ferais rien d'être marié à la reine de cœur? Ça te plaisait peut être!? » je riais doucement. Puis je pris le clou que j'utilisais et doucement le laissait courir le long du bois. Doux et lisse, ce bois était pourtant très fort et épais. Mais le tout restait dans l'ensemble léger et peu embarrassant. Je dessinais doucement un grand R entrelacé d'un morceau de lierre. Très plongée dans mon travail, je me surpris à tirer un petit bout de langue force de concentration. Une fois cette « esquisse » terminée, je la montrais à Elouann, je voulais son avis. Un grand R trônait, R pour Riordan bien entendu, le seul nom de famille que j'accepte à ce jour.

« Tu en penses quoi? Oh il faudra le tailler un petit peu plus. Bien sûr. » un grand sourire illumina mon visage. Qu'est ce que j'étais heureuse avec lui. Je l'avais toujours été. Et j'avais de la chance de l'avoir à mes côtés. Sinon, je me serais repliée dans les bois et serait devenue une légende. Quelque part, il m'avais sauvée de tout ça. Légèrement et très doucement je m'approchais de lui, et pourtant, rien de ce que je faisais ne pouvais lui faire douter de ce que j'étais sur le point de faire. Posant doucement ma main sur sa joue, j'approchais mon visage plus près du sien et après avoir murmuré à son oreille « R comme, Riordan bien sûr. » avec passion je déposais mes lèvres contre les siennes. « Mon beau soldat. » j'enroulais mes mains autour de son cou laissant choir le bouclier au sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Dim Mar 20 2011, 18:07

La reine des cœurs. Il sourit. Surnom cool ? Disons que c’est un surnom excellent pour une reine. Car soyons honnête, la plupart du temps les surnoms qu’on donne à ceux qui nous gouvernent sont loin d’être de très beau ou de très sympathique. Mais reine de cœur était assez originale. Et de toute manière pour lui, elle était sa reine de cœur. Car son cœur n’appartenait qu’à cette jolie et douce princesse qui a néanmoins un vrai caractère de lionne. Il n’y avait qu’à regarder son regard décidé et ferme de gagner cette bataille, pour voir quelle femme elle était.

« Même si on te donnerais les surnoms les plus horribles, je serais fière d’être marié à toi. »

Pendant qu’elle continuait à créer son bouclier, Elouann se contentait de regarder sa femme. Elle était belle. Même sans tous ces bijoux et ses robes somptueuses, elle restait une créature sublime. Aucun homme ne pouvait pas admirer sa beauté, mélangé avec sa force. Il en avait de la chance. Lorsqu’il n’était encore un jeune soldat, il n’avait jamais cru qu’un jour il aurait eu la chance de l’épouser. Certes ils s’aimaient, mais les mariages ne se font pas par amour, surtout pas ceux de la famille royale. Ainsi l’idée de se marier avec elle ne lui était jamais venu en tête. Il n’avait jamais osé espérer. Et pourtant voila… ils étaient mari et femme aujourd’hui et cela depuis une bonne vingtaine d’années. La vie nous surprendra toujours. Alors qu’il aurait du être placé à dix pieds sous elle, dans l’hiérarchie. Voila que c’est elle qui se trouve dix pieds plus bas que tout le monde parce qu’on la mit comme hors la loi. Enfin maintenant ils étaient à égalité, vu que c’était de même pour lui. Il sourit en la voyant si concentré sur un bout de bois. Bout de bois qui commencait à ressembler à quelque chose. Lorsqu’elle lui montrait sa création, il sourit, tout en lui répondait à son R pour Riordan bien sure.

« Bien sure, cela va de soi »

Il sourit, et posait son bras autour de ses épaules, posant sa joue contre la sienne.

« Je t’aime Maeve. Et je ne veux pas te perdre. Alors s’il te plait, fais attention à toi. »

Bien qu’il allait essayer de veiller sur elle et sur Khany. Il savait que sur un champ de bataille, on pouvait même avoir cents yeux cela ne suffisait quand même pas. C’était le danger, le sentiment de ne pas pouvoir tout contrôler dans une bataille qu’il aimait tant. Mais ici, c’était différent, il n’aimait pas savoir Khany et Maeve sur place. Mais c’était ainsi, et cela ne servait à rien d’essayer d’en dissuader une d’entre elle. Puis il se réalisait très bien que la place de Maeve était sur le champ de bataille. Finalement il se retira doucement, fixant le ciel, il dit.

« J’ai vu Dyncan là tantôt… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Lun Mar 21 2011, 00:37

Je souris amoureusement à mon mari. « La Reine des Cœurs » un surnom somme toute assez justifié. Et un surnom qui me plaisait. Tout les surnoms qu'il pouvais me donner me plaisaient de toutes manières. A partir du moment qu'ils venaient de lui. Oui oui je sais je suis fleur bleue, nia nia nia. Mais enfin, l'amour ne se commande pas comme on dit. Et puis, je sais qu'il est l'homme de ma vie. Si je ne suis plus avec lui, si un jour je n'étais plus avec lui j'en mourrais. Je ne pourrais pas. J'avais déjà pensé le perdre une fois. Cette idée me glaçait le sang.

« C'est un vrai plaisir de vous avoir comme époux Monsieur Riordan. » dis-je les yeux pétillant.

Puis je repris mon ouvrage, j'y mettait tout mon cœur – c'était bien le cas de le dire d'ailleurs. J'aimais sentir son regard sur moi. Je savais qu'il me regardait qu'il m'observait sous toutes les coutures, que ses yeux scrutaient tout mes faits et gestes même s'il me connaissait par cœur. En plus de vingt ans de mariage, aucune routine ne s'était installée entre nous. Et c'est une chose rare. Rare et précieuse que nous nous efforcions de cultiver chaque jour. Tout comme il m'observait, j'aimais l'observer aussi. Que ça soit l'œil attentionné quand il s'occupait de la maison, l'œil aiguisé quand il s'entraînait ou même l'œil lubrique quand il prenait sa douche. Nous étions tout simplement … bien ensemble. Une fois la gravure terminée je la lui montrait d'un air triomphant. Je voulais toujours son approbation de quoi que ce soit que j'entreprenne. Pas que je ne sois pas sûre de moi, mais … hé bien c'est comme ça.

Je souris et doucement vint m'asseoir sur ses genoux alors qu'il posait son bras sur mon épaule. Son visage très près du mien il me murmurait des mots doux, mots doux qu'il accompagnait de ses craintes. « Je t'aime Elouann, je t'ai toujours aimé et je t'aimerais toujours! ». Je me décollais légèrement de lui et plongeais mes yeux bleu dans les siens. D'un air solennel je dis « Elouann Riordan. » je fis la moue. « Je n'ai pas la moindre envie de te perdre non plus. Te croire perdu une fois m'a bien largement suffit. Je ne pourrais pas revivre ça une seconde fois. C'était trop dur. » dis je en repensant avec douleur à notre entrevue dans le donjon après ma tentative de meurtre de mon frère. Il m'avait infligé le supplice du silence, par la suite n'avait rien dit. Ce jour la j'avais bien cru l'avoir perdu pour de bon. Et chaque jour après jusqu'à ce que je le revoit. La douleur est encore vive quand j'y repense. J'aurais pu supporter d'être enfermée dans un donjon en soit. Mais savoir que celui que j'aime me prenait pour une meurtrière et surtout que je n'ai eu aucun moyen de me justifier. Voir par ses yeux qu'il m'oubliait, qu'il était avec d'autres avait été bien trop éprouvant pour que je le risque à nouveau. Ça non. « Je n'ai l'intention d'aller nulle part sans toi. Fais attention à toi aussi s'il te plait. » je lui souris puis posais ma tête sur son épaule et enfouissait mon visage dans son cou.

Doucement il me dit par la suite qu'il avait vu Dyncan. Son ancien meilleur ami. Je le regardais avec effroi. « Ah bon! » je me levais et l'observait plus en détail cherchant la moindre trace de coups ou de blessures « Mais ça va, comment ça c'est passé!? » je le forçais à se lever et tournais autour de lui à la recherche d'entailles ou de bleu. « Tu … tu n 'as rien? » physiquement, bien sûr parce que je savais très bien que mentalement c'était tout autrement. Ça me ferait certainement très bizarre de revoir Aela moi aussi. « Comment ça s'est passé? » demandais-je doucement. Je haussais un sourcil « Il n'a pas essayé de te tuer tout de même? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Jeu Mar 24 2011, 21:38

Il voulait être le visage qu’elle voyait chaque fois qu’elle fermait les yeux, il voulait être le toucher qu’elle avait besoin lorsqu’elle n’allait bien. Il voulait tout être pour elle. Car de son côté, elle signifiait son monde entier. Et cela depuis des années, malgré le fait qu’il côté, elle signifiait son monde entier. Et cela depuis des années, malgré le fait qu’il s’était retourné d’elle, au moment ou elle l’avait eu le plus besoin. Il s’en voulait terriblement pour ca. Mais malheureusement on ne peut pas retourner en arrière. Du coup, la seule chose qu’il pouvait faire était de ne plus refaire la même bêtise dans le futur et de se faire pardonner. Oh, il savait bien que Maeve le comprenait, mais cela n’empêchait pas qu’il l’avait blessé. Son refus de lui parler, son absentéisme, ses sorties avec des autres demoiselles et puis tout simplement le fait qu’il avait fait comme ci elle n’était pas lus que de l’air pour lui. Oh oui, il avait été impitoyable face à ses sentiments. Et même si il pouvait trouver mille raisons pourquoi il avait acté de la sorte, cela ne l’excusait. Il aurait du lui parler, lui faire confiance. Enfin c’était du passé tout ca. Mais cela restait dans sa mémoire. C’est à toutes ces choses-là qu’il réfléchissait alors qu’il examinait Maeve s’occuper d’un simple bout de bois. Bout de bois qui allait prendre très vite la forme d’un bouclier. Lorsqu’elle lui dit qu’elle ne voulait pas le perdre une deuxième fois, il la prit dans ses bras. Déposant doucement un baiser sur ses cheveux, avant de dire.

« Tu ne me perdras plus jamais. Je suis le tien pour toujours. Et je ne compte pas partir d’aussi vite. J’ai encore beaucoup de choses en tête que j’aimerais vivre avec toi. »

Oh oui, ils avaient encore toute une vie devant eux et il ne comptait pas partir aussi vite. Trop de chose qu’il voulait encore voir, trop de choses qu’il voulait encore faire. Et tout cela dans la présence de sa dulcinée.

« Ne t’inquiète pas, je ne compte pas me laisser abattre par quelques soldats. »

Fallait plus que ca pour savoir l’atteindre, et même si il se fait blessé dans le combat, il ne comptait pas se laisser tuer. Il ne comptait pas laisser Maeve et Khany seul face à ce monde. Pas tant qu’elles avaient pas ce qu’elles méritaient et qu’une vie sure et heureuse leur était offrit.

Très vite, il se mit à parler de Dyncan, et en entendant ca, Maeve l’examinait de tout côté, chose qui fit bien rire notre soldat et qui n’hésitait pas de dire sur un ton moqueur.

« Tu me déçois, ma chère, tu penses que Dyncan est plus fort que moi ? »

Certes Dyncan était un très bon combattant et une bataille entre eux risquait de signifier la mort entre un des deux, peut-être même celle d’Elouann. Mais cela n’a pas été le cas, pas cette fois-ci. Est-ce qu’il avait essayé de le tuer ? Elouann secouait la tête avant d’y ajouter doucement.

« Non, ce plaisir il l’avait donné à Khany. Mais je suis arrivé à temps pour l’en empêcher. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Sam Mar 26 2011, 01:28

Je sentais encore parfois la culpabilité étreindre mon époux. Mais il n'avais pas de soucis à se faire. Mon cœur n'appartient qu'a lui. Et ça sera ainsi pour toujours. Nous avions eu des moments durs dans le passé. Mais plus maintenant. Pas maintenant que nous avions joué carte sur table. Pas maintenant que nous étions mariés. Qu'il m'avait comblé bien plus qu'il me pourra jamais se l'imaginer. Pas maintenant qu'il m'avais offert le plus beau bijou qu'il m'était possible de contempler : notre fille. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Et ça avait été vraiment le cas pour nous. Est ce que je pouvais vraiment lui en vouloir de ne pas avoir compris mon geste et d'avoir choisi de continuer sa vie. Non, je ne pouvais pas. Et je ne le faisais pas. Je ne lui en ai jamais voulu. Ce qui ne veut pas dire que je n'en ai pas souffert. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Je ne pourrais jamais lui en vouloir pour quoi que ça soit. C'était peut être une faiblesse. Mais j'espérais que non. Nous étions soudés. J'avais une confiance aveugle en lui e il le savait. Je ferais tout pour lui. Pour eux. Pour ma famille.

La famille était quelque chose qui avait toujours été importante pour moi. Orpheline de père. Puis de mère très rapidement. La haine envers mon frère m'avait rapidement empoisonnée. Et pourtant j'avais trouvé en les journaux de ma mère la force dont j'avais besoin. Et la part de famille qui me manquait. Jusqu'à ce que je le connaisse. Ils étaient tout pour moi maintenant. Lui et Khany. Rien d'étonnant que mon bouclier porte l'initiale de notre famille, n'est ce pas?

Je le laissais aller doucement dans ses bras. Sentir sa peau contre la mienne était le meilleur des moments de mes journées. Je hochais les yeux et fermant les yeux j'enfouissais mon nez dans son cou. « Je l'espère bien mon amour. On a encore plein de choses à accomplir ensemble. » je souris en décollant mon visage de son cou. « Éventuellement donner un frère ou une sœur à Khany un de ces jours. » Oh bien sûr pas tout de suite qu'il se rassure. Mais avoir des idées de projets à venir était tellement excitant. « J'espère bien monsieur Riordan! » dis-je un sourire aux lèvres en passant ma main dans sa nuque. « Sinon ces quelques soldats auront à faire à moi je te pries de le croire. »

Il avait vu Dyncan? Instinctivement je cherchais sur son corps des marques de bleus ou de contusions. Mais non rien. Ça me rassurait. Mais je me demandais donc ce qui avait pu se passer. Je rougis à ses paroles. « Non pas du tout. Mais on ne sait jamais vous auriez pu échanger quelques coups quand même! »

« KHANY! » mon visage se déforma en un rictus pas très beau à voir. Oh Khany savait se défendre, et plus que bien. Mais que voulez vous je suis une mère poule. « J'espère qu'il ne l'a pas touchée, parce que moi je ne l'épargnerais pas » et il me savait sincère.

« Qu'est ce que … » j'essayais de me radoucir un petit peu. « Comment ça s'est passé. Comment il a réagi en te revoyant? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Mer Mar 30 2011, 15:19

Oui, ensemble ils étaient très heureux. Très heureux. Un petit sourire s’affichait sur les lèvres d’Elouann, lorsqu’elle lui parlait de donner un frère ou une petite sœur à Khany. Elouann n’avait jamais eu quelque chose contre les enfants. Bien sure, Khany était un peu venu comme une surprise. Les nuits de noces et puis quelques mois plus tard pouf elle était là. Et il avait eu peur au début, qu’élever une enfant dans une foret n’est pas le top. Mais en regardant Khany aujourd’hui, il se dit qu’ils s’étaient très bien débrouillés. Lui volant encore un baiser, il lui répondit.

« Je ne dirais jamais non pour être père une deuxième fois, même une troisième fois ou encore une quatrième fois. »

Il avait toujours voulu des enfants. Un, deux, trois, quatre. Il avait toujours voulu être père. Et avec Khany il avait pu l’être. Un très grand cadeau venu de Maeve, surement le plus grand qu’elle pouvait lui faire. Puis le sujet passait très vite vers Dyncan et le visage d’Elouann se durcit un peu.

« Quelques coups d’épée se sont échangés, mais c’est bien tout. »

Lorsqu’il prononcait le mot de Khany, Maeve avait réagit comme il le craignait, la prenant par les épaules, il la rassurait immédiatement.

« Elle n’a rien. Je l’ai empeché de lui faire quoi ce soit. »

Elle ne l’épargnerais pas… oui.. Et cela allait de même pour Khany. Il semblait qu’il était le seul à avoir cette faiblesse et il sentait qu’il risquait de s’en mordre les doigts si il ne se durcit pas de ce point de vue. Mais que voulez vous…. Tuer un ancien meilleur ami est loin d’être une chose facile à faire. Comment est-ce qu’il avait réagit.. Elouann tournait son regard vers la foret.

« Comme il se doit, je présume. Il ne comprenait pas pourquoi je défendais une amazone et lorsque je lui ai dit qui il était, j’ai eu le droit à encore plus d’insultes. Je sais pas si c’était parce qu’on était deux contre un ou qu’il n’avait pas envie de se battre, il a fini par partir, mais il m’a bien fait comprendre que la prochaine fois qu’on allait se revoir, cela n’allait pas se passer si gentiment. »

Ah à quoi bon… Cela avait été stupide de sa part de penser le ranger de leur côté. Pourtant cela aurait tellement été bien. Et lorsqu’il lui a parlé de cette amazone, il avait pensé que peut-etre que l’amour pouvait le faire changer de camp, comme cela l’avait fait pour lui. Mais non, il semble être plus attaché à Brisdan qu’il l’aurait cru. Tiens en repensant à l’amazone.

« Mais j’ai découvert quelque chose qui va t’amuser. Du moins cela a amusé Khany. Il est amoureux d’une amazone. »

Elouann tournait son regard vers son épouse, attendant de voir la réaction qu’elle aura face à cette révélation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Sam Avr 02 2011, 02:22

Cet homme je l'aimais. Du plus profond de mon âme je l'aimais. Il est celui qui me faut. Le seul dont j'aie besoin. Et oui je sais que c'est fleur bleue. Oui je sais que c'est vieux jeu. Oui je n'ai aimé personne d'autre que lui. Mais quand on a quelque chose de satisfaisant, est ce que ça sert à quelque chose de penser à aller voir ailleurs. Je sais bien que l'on dit que l'herbe est toujours verte chez le voisin mais franchement, je n'en voit pas l'utilité. Ma vie je ne la vois pas sans lui, et ça pour si longtemps. Quand je lui parlais de donner d'autres enfants il semblait encore plus ravi que moi. Ce que je ne pensais pas possible. Je souris très largement, enroulais mes bras autour de son cou et l'attirais près de moi. Doucement et langoureusement, je l'embrassais.

« Hé bien Monsieur Riordan. Je ne m'en doutais pas. Mais. Ca serait avec plaisir de vous rendre heureux. S'il suffit juste de porter vos enfants. » je souris largement « Quand tu veux mon beau » dis-je en souriant et posant ma tête contre son épaule. Oui avec lui, autant qu'il voulait. Ça ne me dérangerait pas. Je passais mon bras dans son dos et me serrais contre lui. J'aurais aimé que l'on fasse que le temps s'arrête, là maintenant à ce moment précis.

Il avait rencontré Dyncan! Et Khany était là. Bon dieu, et il ne s'était rien passé de spécial. J'essayais de me détendre. Bien entendu si quelque chose de grave s'était passé il me l'aurait dit. Mais quand même, j'étais une vraie maman poule quand il s'agit de ma fille. Et pour ça je ne changerai jamais. Me prenant par les épaules il me rassurait, elle n'avait rien. Bien, ça me calmait un petit peu, mais quand même, la tension elle était toujours là.

« Elouann, je sais que Dyncan est ton meilleur ami. Je ne voulais pas dire ça pour te mettre mal à l'aise. Je comprend que ça n'a pas du être facile de le revoir. Surtout que je ne pense pas que tu aies eu l'occasion de le revoir depuis … notre mariage. Et puis … moi aussi je ne saurais pas comment réagir si je revoyais Aela. Je … je ne voulais pas te blesser. Tu me connais, je parle souvent trop vite » dis-je en baissant les yeux un peu honteuse, bien sûr que mon cerveau n'avait fait qu'un tour. J'avais été élevée dans ça. Dans la haine de l'injustice. Ce qui pouvait s'avérer injuste de ma part aussi parfois.

Je le regardais abasourdie. Il était parti. Dyncan était parti sans … sans tenter quoi que ça soit. Alors là j'étais vraiment … étonnée. « Ah bon. Il est parti! Comme ça? Hm … » je fis une moue songeuse. Oui je savais qu'il était l'ami d'Elouann, mais, il était également maintenant un ennemi. Qui aux dires de mon époux ne se gênerait pas la prochaine fois pour mettre les choses bien en face. Et si j'étais là, il ne serait pas question que je laisse ça arriver. Personne ne toucherait à ma famille! « Hm, j'aime pas trop ça quand même … » je me raclais la gorge. Le combat ne serait pas drôle, pour sûr mais on n'aurait pas le choix.

Puis il soritt une révélation. « QUOI! » je ne pus m'empêcher de rire à gorge déployée. « Amoureux d'une Amazone!!! J'en reviens pas c'est pas possible!?» Puis tout d'un coup la lumière se fit! « ELHIES! » dis-je tout d'un coup alors que tout les rouages se faisaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Mer Avr 06 2011, 16:38

Un doux sourire illuminait le visage de notre soldat au service de la princesse, aux mots de sa bien aimée. En guise de réponse à tout ce qu’elle venait de lui dire, il l’embrassait langoureusement.

« Je t’aime, Maeve. »

Puis elle se mit un peu trop brutalement à parler de Dyncan, mais il savait très bien qu’elle avait raison. Et même si quelque part les paroles touchaient sa fierté, il ne pouvait nier le fait que c’était bien vrai.

« Ne t’inquiète pas… Je sais bien que t’as pas voulu réagir ainsi… Et je suis très bien conscient que Dyncan est devenu un ennemi et que je dois arrêter de me voiler la face. Il ne fait jamais se ranger de notre côté. »

Dure verité, mais c’était la vérité. Il fallait qu’il commence à se faire à l’idée d’un jour percer son épée dans l’estomac de Dyncan.

Bien sure qu’elle n’aimait pas ca, lui non plus il n’aimait pas ca. Le fait que Dyncan soit parti en colère et avec des menaces pour la prochaine fois. Le fait qu’un jour ou l’autre, il allait devoir l’abattre comme un vulgaire ennemi. Oh non, Elouann n’aimait pas ca. Mais c’était ainsi. Dans la vie il faut faire des choix. Et le choix qu’avait fait Elouann et le choix de Dyncan les mettaient face à face. Il n’y avait pas d’autre solution, pas d’autre moyen pour résoudre tout ca. Sinon il l’aurait déjà essayé. Mais l’espoir de voir son ami se joindre à leur cause s’était très vite envolé en voyant la rage de ce dernier dans ses yeux. Rage dirigé vers Elouann en personne. Elouann ne disait rien, mais parlait de la révélation que Dyncan lui avait jeté au visage. Faut dire qu’avec tout l’énérvement qu’il avait ressenti, il n’avait pas su se retenir et avait balancé tout au visage d’Elouann. Y comprit le fait qu’il était amoureux d’une amazone. Mais lorsqu’Elouann disait ca à sa femme. Maeve réagit plus fort qu’il l’aurait cru et il la regardait très surprit. Haussant bêtement les épaules, il lui dit.

« Je te l’accorde, c’est bizarre. Elles ont pas l’habitude de parler à un soldat. Et pour qu’il me dit d’être amoureux d’elle, ca doit quand même être plus qu’un coup de foudre »

Les amazones n’avaient pas pour réputation de papoter un coup avant de tuer un soldat. Et l’amour cela ne se crée pas dans un combat. Coup de foudre ? Oui, mais cela devait être quand même plus que ca, car un coup de foudre ne nous rend pas fou comme cela était le cas pour Dyncan, qui craignait même pour la vie de l’amazone en apprenant qu’ils allaient attaquer Brisdan. Puis tout à coup, Maeve criait un prénom à haute voix.

« Elhiès ? Quoi Elhiès ? »

Raté un épisode on dirait. Qui était Elhiès et pourquoi est-ce que Maeve pensait tout à coup à celle-là ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Dim Avr 10 2011, 15:21

Je le regardais. Un sourire au visage. Je le regardais avec amour. Pas de doute cet homme était celui avec lequel je voulais passer le reste de ma vie. Et je souhaitais qu'elle soit encore longue et emplie de bonheur, rien que pour nous. Et je me détestais intérieurement quand je commençais à parler ainsi comme une fleur bleue. Mais que voulez vous, l'amour c'est comme ça. Ça ne se contrôle pas.

« Et moi encore plus » lui répondis-je avant de continuer son langoureux baiser. « Bien plus que tu ne peux l'imaginer. » je le regardais amoureusement. Notre amour était encore aussi puissant qu'au premier jour. Et je trouvais ça assez rare. Mais cela dit, je ne connaissais pas beaucoup de couples, donc je n'avais pas énormément d'éléments de comparaison.

Dyncan était un sujet délicat. Je n'aimais pas le savoir les avoir mis en danger. Mais il avait été le meilleur ami d'Elouann je le savais bien et en même temps ça m'inquiétais. Je n'aimais pas du tout ça parce que je ne lui faisais pas confiance. Je ne faisais plus confiance à personne de Brisdan de toutes manières. Je me sentais gênée, je ne voulais pas retirer à Elouann ses amis. Je n'avais pas voulu ça. Je savais bien qu'il était heureux avec nous. Mais peut être qu'il avait besoin de connaître une autre personne. Pour parler, pour se détendre et pour pouvoir se changer les idées. Un autre garçon à qui se confier. « Je sais mon chéri. Mais je comprend que tu veuille avoir une autre personne à qui te confier. Et je sais que Dyncan te manque. C'était ton meilleur ami, c'est normal qu'il te manque. Je suis désolée. » je baissais les yeux. Si Dyncan était à présent son ennemi c'était bien de ma faute. Je le savais, ça ne me plaisais pas, j'avais l'impression de lui avoir pris sa vie quelque part. Il était bien en temps que soldat. Mais … j'avais été égoïste. Mais … je ne pouvais pas faire autrement mon amour pour lui était plus fort que ça.

« C'est sûr. C'est vraiment bizarre. Étrange. En effet, mais qui aurait pu se douter au début que toi et moi finirions mariés et heureux? Si les gens avaient su que la princesse avait le béguin pour un soldat. Que le soldat le plus convoité des célibataires était avec la princesse ca aurait pu paraître étrange. » je le regardais en souriant « Personne n'est à l'abri de l'amour. »

Et tout d'un coup je compris ce dont il s'agissait. C'ETAIT DE DYNCAN DONT ELHIES ETAIT AMOUREUSE. « J'ai rencontré une Amazone il y a peu de jours, au bord de la falaise. » je savais qu'il n'aimait pas trop que je me promène seule hors de la forêt alors je me dépêchais de continuer mon histoire. « ET elle me demandais de briser un sort de confusion qu'un soldat de Brisdan lui aurait jeté. Mais vu comment elle en parlait je suis certaine que c'est de l'amour. Et elle ne m'a pas contredit à ce propos. Et maintenant toi qui me parle de Dyncan tombé amoureux d'une amazone. C'est un peu trop gros pour être vraiment une coïncidence, non? ».

Je fronçais les sourcils. Je ne savais pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Dim Avr 10 2011, 17:13

Dyncan était sans aucun doute un sujet délicat. Autant plus qu’Elouann savait très bien qu’il devait le considérer comme son ennemi. Mais voila… Ce n’était pas aussi facile que ca. Même après tant d’années à ne pas se voir ni parler. Le passé reste encré en nous qu’on le veuille ou non. C’est ainsi. Il caressa doucement la joue de Maeve. Elle ne devait pas s’en vouloir. Ce n’était pas de sa faute, il avait fait un choix et pour rien au monde il voudrait retourner en arrière. Il referait toujours le même choix, sans aucun doute.

« Ce n’est pas de ta faute, Maeve. J’ai fait mon choix et je sais ce que cela me couterais. Et je ne regrette rien. Mais j’aurais espéré savoir ranger Dyncan de notre côté, qu’il se tourne vers nous… Mais apparemment non, il est bien trop lié à Brisdan. Et je vais devoir me faire une raison de l’avoir comme ennemi. »

Oui pendant tout ce temps, Elouann avait espéré qu’il arriverait à convaincre son ami de se mettre de leur côté. Mais peine perdu, ca il venait enfin de le comprendre aujourd’hui. Il soupirait doucement et s’allongeait sur l’herbe écoutant les paroles de Maeve à propos de l’amour. Un petit sourire illuminait le visage du beau soldat. C’est vrai que cela aurait fait scandale si les gens avaient su qu’ils se voyaient en cachette.

« Tu me surprends ! Je pense que si ils auraient su, on m’aurait mit dans un cachotte et toi on t’aurait directement marié à un grand duc ou prince. Puis cette époque à vivre notre amour en cachette, je dois bien avouer que cela me plaisait fortement. C’était excitant de tenir tête à tout le monde sans qu’il le sache. »

Par la suite, il semblait qu’il avait raté pas mal de choses. A commencer par Elhiès. Qui était Elhiès ? Maeve se mit à parler et son visage se durcit lorsqu’elle parlait des falaises. Il n’aimait pas spécialement cet endroit. Pourquoi est-ce qu’elle ne pouvait tout simplement pas rester dans la foret ou encore aller dans les montages près des amazones ? Non les falaises…. Enfin Elouann se tut, mais n’en pensait pas moins. A la fin du récit de Maeve, il sifflait doucement.

« Et bien dit donc… Et moi qui croyais que l’amazone jouait avec les hormones de Dyncan. … Ca n’a pas l’air d’être le cas. »

Elouann se demandait comment cette histoire allait se terminer. C’était encore pire que lui et Maeve. Maeve n’avait pas le choix, elle ne pouvait pas tenir avec Brisdan vu qu’il voulait sa mort. Mais Dyncan, qui était si fort pour Brisdan et puis l’amazone… Pas besoin de la connaître en personne pour savoir que comme toutes les autres c’était une fervente défenseuse des droits des femmes. Aucun d’entre eux allait faire des concessions et partir de l’autre côté… A moins qu’il se trompe ?

« Tu penses que cette histoire à l’eau de rose va se terminer comment pour eux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Dim Avr 10 2011, 19:27

Je rougis. Il n'avait pas tout à fait raison. C'était tout de même un peu de ma faute. S'il ne m'avais pas retrouvée. Je soupirais. Quoi qu'il puisse dire je me sentirais toujours un petit peu coupable à cause de ça. Je n'y pouvais rien. C'était ainsi que je voyais les choses. Je le regardais timidement. Je comprenais tout ce qu'il me disais. Oui je le savais tout ça.

« Oui je sais tout ça mon chéri. Mais tout de même. Si je n'avais pas été là, tu n'aurais pas du à trahir tes amis et ton royaume. Je ne doute pas de l'amour que tu me portes. Comment en douter. Mais je sais que malheureusement je t'ai tout de même privé de certaines choses dont tu aurais besoin. Pas seulement pour Dyncan hein … » j'avoue que ça me faisait un peu mal au cœur.

Je savais qu'il ne regrettait pas. Mais quand même. Il avait certainement besoin à certains moment de voir des hommes. Il n'était toujours entouré presque que de femmes. Khany et ou moi. Et sinon les amazones. Ca me fendais le cœur de voir qu'il était obligé de considérer son meilleur ami comme un ennemi. Alors qu'il s'allongeait dans l'herbe, je le rejoignis les laissais ma chevelure dorée s'éparpiller dans les brins d'herbe verte. Notre amour avait été dès le début quelque chose que nous avions du garder secret. Et comme il le disait. C'était excitant. Je tournais la tête vers lui laissant l'herbe me chatouiller le visage et le regardais avec amour.

« Oh oui. Ca n'aurait pas pris c'est sûr. Mais peut être que c'est l'idée que ça soit fait en cachette qui nous séduisait le plus. Bon je t'ai aimé dès que je t'ai vu. Mais défier les lois, et pouvoir faire des choses interdites aux nez et à la barbe des gens sans même qu'ils ne s'en rendent compte c'est vraiment une chose unique. » je posais ma main sur la sienne et regardais à nouveau en l'air. Le ciel était bleu il faisait beau. « Et je ne regrette rien. Au final c'est moi qu'ils ont mi au cachot et toi qui a été courtisé par les prétendantes que ta mère te trouvais. » je souris. Tout cela était un peu ironique. Je pris sa main dans la mienne et doucement entrelaçais ses doigts entre les miens.

« Oui. Ça a l'air de venir des deux côtés. ». Cette histoire était digne des plus grandes tragédies grecques. « Mais qui sait peut être que quelque chose de bon pourrait en sortir. » dis-je pour lui répondre. « Si toi tu ne peut pas le convaincre. Peut être que celle qui a son cœur le pourra. » c'était égoïste de penser ça mais je savais qu'il avait besoin de son meilleur ami. « Même si pour le moment Elhiès ne veut pas se l'avouer … je suis sûre que ça finira pas se révéler. Si tu savais combien de temps j'ai mi à trouver le courage d'essayer de te parler! » je souris doucement. Oui c'était peut être un peu inquiétant. Mais je pensais sincèrement que du bien – du moins pour nous – pouvait en ressortir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Lun Avr 11 2011, 19:15

Il n’était pas d’accord avec sa femme. Pas sur ce point là. D’accord si elle n’avait pas été là, il n’aurait pas du faire le choix entre Brisdan et elle, entre Dyncan et elle, entre tous ces amis et elle. Mais là n’était pas la question. Car de toute manière, le choix s’imposait.

« Le choix s’imposait de toute manière, Maeve. Et même si cela n’aurait pas été le cas, j’aurais peut-être eu mes amis, mais j’aurais du me priver de toi et te voir marier à un autre. Et rien que cette idée là, me rend déjà dingue. Alors c’est mieux ainsi. Sans amis je sais vivre, sans toi. Non. »

C’était bien vrai. S’il aurait resté à Brisdan et que Maeve n’aurait pas eu des problèmes, ils n’auraient jamais su se marier et être ensemble. Peut-être en cachette, mais elle serait à un autre et pas à lui. Certes Dyncan le manquait de temps en temps, avoir un pote pour déconner. Mais c’est la vie. Et puis dans cette histoire, il n’était pas le seul à se priver de certaines choses dont il avait besoin. Maeve aussi. Elle ne devrait même pas s’occuper du ménage, de faire à manger. Cela devait se faire pour elle et non par elle. Tout le monde a du abandonner certaines choses. Le plus important était de ne pas avoir regretté ses choix. Et c’était le cas d’Elouann, il ne regrettait rien. S’allongeant sur l’herbe, il fixait le ciel, laissant les souvenirs le submerger. Peut-être que l’interdit avait été la grande raison pourquoi ils aimaient tant que personne soit au courant. Le dire à quelqu’un aurait causé un peu la magie de l’interdit et des cachoteries. Il sourit légèrement. Oui, finalement le destin avait prit un tournant tout aussi surprenant qu’étonnant. Elle en prison, lui courtisé… Et puis, la fuite et le mariage. C’était sure qu’il n’aurait jamais cru que leur histoire allait se terminer ainsi. Marié à une princesse. Non il ne l’aurait jamais cru. Puis le sujet tournait autour d’Elhiès et Dyncan. Elouann réfléchit un court instant aux paroles de sa bien-aimée. Elle marquait un point.

« Peut-être… Mais ils ne sont pas nous. Même si il se range de notre côté, les amazones ne font jamais être d’accord qu’une d’entre elle soit sérieusement avec un soldat, qu’il soit de leur côté ou pas. Toi t’es pas une amazone, alors cela ne touche pas à leur convictions, mais cette Elhiès si. »

Franchement, Elouann ne voulait pas trop espérer. Il s’était déjà fait assez des idées sur Dyncan comme ca. Fallait qu’il commence à le voir comme ennemi et non comme un allié possible. Il souri en entendant les paroles de Maeve à son sujet. Tournant légèrement sa tête vers elle, le sourire toujours sur les lèvres.

« J’étais si séduisant que t’avais peur de ne plus prononcer aucun mot en ma compagnie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Mar Avr 12 2011, 14:15

Voilà bien un point sur lequel lui et moi ne pourrons jamais nous entendre. Mais que voulez vous on ne peut pas non plus toujours être d'accord et 100% du même avis que l'autre, avouez que ça serait fatiguant sinon. Je souris doucement quand il évoquait l'éventualité que je me marie à un autre.

« Allons bon mon cher Elouann. Moi mariée à un autre? C'est pas possible. Reniée si tu n'étais pas revenu je serais encore seule à errer dans la forêt mon cher. Ou alors je me serais ôtée la vie en te sachant dans les bras d'une autre. » mais je ne faisais que le taquiner là dessus car le message je le comprenais. Il ne pouvait pas vivre sans moi, tout comme je ne pouvais pas vivre sans lui. Je souris et doucement me rapprochais de lui le temps d'une étreinte puis d'un baiser avant d'ajouter. « Je ne pourrais vivre sans toi non plus. » et au font voilà la seule chose qui comptait. Nous étions à présent ensemble et heureux. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir coupable parfois. Et ces fois çi. Comme aujourd'hui Elouann savait me rassurer.

Ces moments d'amour caché avaient été unique. Et mémorables surtout. Puisque c'est d'eux qu'est partie toute notre histoire. Sans ça, jamais nous ne nous serions mariés. Jamais nous n'aurions eu Khany. Ils comptaient parmi les moments les plus beau de ma vie jusqu'à présent. JE fermais les yeux et je revoyais encore leurs entraînement, et moi les guettant, et les imitant bien trop timide pour parler.

« C'est certain. Mais elle sont solidaire. Et si cet amour est assez fort, ses sœurs le verront. Il ne sera sans aucun doute jamais accepté. Mais je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas le vivre. Même si la situation est bien différente, l'amour caché ça nous a plutôt bien réussi à toi et moi. » je soupirais. « Quoi qu'il en soit. A vrai dire, ça ne me regarde pas. » je rigolais doucement. Peut être oui mais j'étais curieuse de nature, et même pas qu'un peu.

Sa question me fis rougir. Oh il savait bien la réponse. Il ne pouvait pas l'ignorer. « Et même encore plus. Tu n'imagine pas comment j'ai pu me contrôler et faire attention à tout ce que je disais, ou ne disais pas en votre présence. Au début je t'ai admiré pour tes prouesses technique et ton adresse. Et puis … peu à peu … » je m'approchais de lui sans pour autant l'embrasser. « l'amour est venu et a joué des siennes. Et là j'étais encore plus rigide qu'un morceau de bois. » je riais de bon cœur en repensant à ces moments. Princesse, Servante ou Esclave. Face à l'amour on est toutes pareilles.

Tout d'un coup je me relevais brusquement. L'odeur de la nourriture qui commençait à brûler parvenait à mes narines. Le visage décomposé je dis fort « OH MON DIEU. LE REPAS! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Jeu Avr 21 2011, 14:19

Très vite, ils passaient à parler de leur amour à celui de Dyncan et d’Elhiès… Mouais… Maeve y voyait quelque chose de positif, chose que lui, elouann avait vraiment du mal à le voir. Une fin telle que ils eurent beaucoup d’enfants et eurent une vie heureuse… Non vraiment difficile d’imaginer une telle fin, lorsqu’on sait qu’il s’agit d’un ennemi et d’une amazone. Les hommes et les amazones… Cela n’allait pas vraiment ensemble. Sans parler que Dyncan n’était pas vraiment le style à apprécier les amazones. Il en aimait peut-être une. Mais aimer les autres, leur montrer du respect ? Mmm pas sure que cela se passe ainsi.

« Oui… peut-être, mais Dyncan déteste les amazones. Et je doute fort qu’aimer une seule va suffire à ce qu’il respecte et batte pour toutes les autres…Mais bon… »

Pas leurs affaires… Oui surement pas. Et d’un autre côté, si. Car Elhiès était une alliée et si elle allait se la jouer solitaire avec Dyncan, ou qu’elle mettait les autres en danger par amour, cela devenait leur problème. Mais Maeve avait raison. Pour l’instant cela ne servait à rien de discuter de ca. Puis le sujet tournait vers le passé. Cela amusait Elouann de savoir tout ce que Maeve avait bien pu penser de lui à une certaine époque. Pour lui, elle avait été la grande princesse, l’interdit. La jeune fille près de qui il n’aurait jamais une quelconque chance et chez qui il ne devait même pas essayer au risque de se faire étriper.

« Je t’ai toujours trouvé magnifique Maeve. Et je pense que je t’ai toujours admiré. Tu avais ce quelque chose de rebelle. Ton regard défiait toujours. Et pourtant tu n’as jamais vraiment enfreint les lois.. Du moins pas au début. »

Il lui sourit. Puis tout à coup une odeur étrange commençait à se faire sentir. Odeur qu’Elouann avait du mal à placer mais qui pour Maeve fut très claire. Elouann ria d’amusement en voyant la tête de sa femme lorsqu’elle sentait qu’il y avait quelque chose qui prenait une couleur noire dans leur maison. Il la regardait s’en voler en direction de leur maison et toujours le sourire sur les lèvres, il se relevait doucement. Marchant tranquillement vers la maison, il s’arrêtait à la porte, sa tête dans l’ouverture de la porte, ca fut avec un petit sourire moquer qu’il regardait Maeve.

« Finalement… Tu n’es pas une reine dans la cuisine… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Ven Avr 22 2011, 22:23

Dieu que l'amour était compliqué. Et j'étais bien placée pour le dire. L'amour n'avait pas été facile. L'amour d'une mère trop tôt retiré. L'amour d'un frère biaisé par le fait que malgré que je sois l'ainée jamais je ne pourrais prétendre au même rôle que lui. L'amour le vrai c'était avec lui que je l'avais appris. Et connu. Et apprécié. Je haussais les épaules. De toutes manières ça les regardait eux, non. Enfin du moins pour le moment. Tant que personne d'autre qu'Elouann, Khany et moi sommes au courant. Si je n'en avait pas parlé avec lui jamais je n'aurai pu me douter que le soldat qu'aimait mon amie amazone se trouvait être le meilleur ami d'Elouann. Ex-meilleur ami, j'oublie presque toujours.

« Oui c'est sûr. Il déteste les amazones, et les amazones détestent les hommes. Je ne vois pas vraiment comment est ce que ça peut être possible. » je souris en regardant au ciel « Mais quoi qu'on en dise, l'amour trouvera toujours un chemin et un moyen de se déployer. Quelles que soient les pertes. » et c'était plutôt vrai. Je ne m'amusais pas à parler comme un livre. A énoncer des phrases toutes faites. Non c'était vrai. Ce n'était pas vraiment comparable. Mais quelque part, un tout petit peu quand même. A un moment donné, notre union à Elouann et moi avait été controversé. Lui était un brave soldat de Brisdan tout ce qu'il y a de plus royal. Et moi une princesse déchue. Enfin. Laissons les choses suivre leur cours, ce qui devrait arriver arrivera. Voilà une chose dont je suis certaine.

Oui j'avais été comme toute fille entichée d'un garçon timide et rougissante. A l'épier et a espérer qu'il ne voit personne. A me demander ce que ça ferait d'être dans ses bras et sentir ses lèvres sur les miennes. « Magnifique est un bien grand mot. Mais je te l'accorde, j'ai hérité de l'esprit rebelle et retors de ma mère. » je souris. « Et regarde où ça m'a menée!? » je ris de bon cœur. J'étais contente d'en être où j'étais à présent. Il m'avait toujours admirée. « Je n'étais pourtant qu'une princesse, enfin même une jeune fille entichée d'un garçon qui ne sait pas se comporter. » je me demandais s'il voulait dire qu'il avait plus ou moins pressentis sans s'en rendre compte que j'allais être une chieuse. « Peut être que tu as toujours su que je serais une répudiée. Qui sait!? » je souris doucement avant de poser ma main sur sa joue et de regarder le ciel bleu d'azur.

Mais voilà. Nous étions pris dans nos rêveries du passé. Dans nos souvenirs amoureux, et souvenirs en tout genre. Et voilà que j'avais laissé le repas. Je me relevais en triple vitesse et rentrais au pas de course à l'intérieur de la maisonnée. Oui c'était bel et bien brûlé. Que dis-je carbonisé. J'ouvris les fenêtres en grand. Je retirais les pommes de terres du feu. Puis me retournais en faisant la moue. Non je n'étais pas vraiment la reine de la cuisine. Je riais à gorge déployée avec lui. C'était drôle oui. mais … je reprenais mon souffle et finis par dire « Oui mais c'est pas si drôle que ça. Moi qui voulait te faire passer une bonne soirée avant la bataille de demain. Voilà qui est raté! » je fis mine de bouder et allais m'accouder à la fenêtre ouverte dos à lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Ven Mai 06 2011, 11:07

Oui, l’amour est effectivement tenace. Mais est-ce que cela trouvait de là une manière à faire des chemins … oui peut-etre bien. Et Elouann n’était pas sure que ca soit une bonne chose. Qui pouvait bien dire ou cela allait les mener ? Car même si ils n’étaient pas encore concernés, ils risquaient de l’être. Et comme le disait sa femme, l’amour fait son chemin importe les pertes qu’il cause. Et des pertes il risquait d’y avoir. Maintenant cela dépendait de quel camp allait connaître les pertes. Enfin assez parlé d’Elhiès et de Dyncan. Puis ils parlaient d’eux deux, d’avant. Ah que des bons souvenirs. Enfin pas tous bonnes, mais quand même. Leur rencontre leur relation secrète… Oui, c’étaient des excellents souvenirs. Et à ce moment-là, en regardant la femme qu’il avait épousé, il ne pouvait que se dire qu’il avait de la chance. Oui, il était vraiment très heureux avec elle.

Leurs pensées furent interrompus lorsque tout à coup, une odeur de cramer les parvenait aux narines. Maeve était directement parti en courant vers leur maison. Ce fut qu’après un certain temps qu’il s’était relevé et qu’il allait voir ce que Maeve avait laissé cuir. Riant de la situation, Maeve se mit très vite à bouder et à se tourner de lui. Toujours un sourire sur les lèvres, Elouann s’approchait de la belle Maeve, et mit ses bras autour de sa hanche. Elle était une mère et une femme, et pourtant elle restait toujours aussi adorable lorsqu’elle fit sa mine de princesse insatisfaite. Et à chaque fois, elle le fit crauqer. Lui murmurant au crue de l’oreille.

« Oh mais non, ce n’est pas raté. J’ai des petites idées qui pourraient me faire autant plaisir qu’un bon diner. Peut-etre même plus… »

Doucement, Elouann commencait à déposer des baisers dans la nuque de la princesse et de sa princesse. Laissant doucement glisser ses mains sur les hanches de sa femme. Fallait pas faire un dessin de ce qu’il avait en tête, n’est-ce pas.

« Et puis, par la même occasion, on peut essayer d’agrandir notre petite famille. »

La discussion de toute à l’heure n’était pas inaperçu dans la tête d’Elouann, qui voulait avoir encore plus d’enfants. Mais pour être honnête, il était surtout prit par une soudaine foudre d’amour et de désir envers celle qu’il aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Ven Mai 06 2011, 14:27

Tout le repas était donc gâché. Et ça ne me faisais pas plaisir. Du côté bonne petite femme au foyer on repassera. Bon faire la popote et élever les enfants n'étaient pas non plus quelque chose que j'avais vu pour le restant de mes jours. Mais avec Elouann les choses étaient différentes. Je n'étais pas la meilleure femme au foyer mais j'essayais d'être une bonne épouse pour lui et une bonne mère pour Khany. Malgré mon esprit libéré et trop indomptable parfois. Mais quand j'essayais de faire quelque chose, je n'aimais vraiment pas ne pas réussir du premier coup. C'était un vilain défaut et je le savais bien. Je ne le savais que trop. Mais bon … pourtant j'essayais toujours. Et j'avais vraiment envie de lui faire passer une bonne soirée pour pouvoir un peu oublier la dure réalité du lendemain. Une petite soirée rien qu'a nous avant la rage de la bataille. Comme un petit moment oublié, hors du temps. Mais j'avais tout fait rater et je m'en voulais. Je lui tournais le dos n'aimant pas être mécontente. Regardant pas la fenêtre je soupirais. L'odeur de brûlé quittait peu à peu la maisonnée mais pas mon sentiment de culpabilité.

Je le sentis se rapprocher de moi et passer ses mains autour de ma taille. J'avais vraiment de la chance de l'avoir. Un autre n'aurait pas été content de se voir privé de bon repas. Mais pas lui. Pas Elouann non. Sentant son nez s'enfouir dans mes cheveux attachés, je l'entendis murmurer au creux de mon oreille « Oh mais non, ce n’est pas raté. J’ai des petites idées qui pourraient me faire autant plaisir qu’un bon diner. Peut-etre même plus… » un grand sourire se dessina sur mes lèvres à moi aussi. Oh j'avais songé à ça moi aussi. Pas vraiment dans cet ordre, mais … puisqu'il n'y avait plus de dîner il fallait bien que je me rattrape un peu. Ses baisers sur ma nuque me firent fermer les yeux et pencher la tête un peu plus sur le côté pour lui donner un peu plus de contrée à explorer. Ses mains se décalèrent doucement et sensiblement sur mes hanches et je levais ma main droite pour venir caresser ses cheveux. « Et puis, par la même occasion, on peut essayer d’agrandir notre petite famille. » je hochais de la tête en murmurant doucement « Mhh Mhh » pour sûr que j'étais pour cette idée.

Je me retournais doucement pour pouvoir le regarder dans les yeux et un petit sourire espiègle aux lèvres je lui dis doucement. « Oui, et puis. Il faut bien que je me fasse pardonner d'être une aussi piètre cuisinière. » en souriant d'un geste vif mais mesuré je détachais mes cheveux qui tombèrent en cascade sur mes épaules nues. Doucement je vins poser ma main sur son visage jouant à frôler sa joue de mes doigts fins. Je connaissais son visage par cœur. Je connaissais toutes les lignes de son corps par cœur. Je me serrais doucement contre lui et passant mes bras derrière sa nuque je posais mes lèvres sur les siennes. Avec passion et avec fougue. Parce que j'étais toute à lui et qu'il le savait. Parce que je l'aimais et qu'il m'aimait et que quand on s'aime comme nous on s'aime, il n'y a pas besoin de mots. Me décollant doucement de moi, je passais mes mains dans mon dos afin de trouver le cordon arrière de mon corset. Lentement -mais surement- je tirais dessus … jusqu'à ce que mon dos soit complètement nu mais balayé par mes cheveux blonds.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Mer Mai 11 2011, 16:26

Il n’y avait bien qu’une seule femme qui pouvait l’enflammer par un simple sourire, faire chavirer son coeur comme il le fit en ce moment. Il n’y avait qu’une seule femme qui pouvait lui faire revenir en arrière et lui faire ressentir la même chose que la toute première fois qu’il était tombé amoureux d’elle. Pas beaucoup de gens pouvaient dire une telle chose. L’amour change au fil du temps, l’habitude s’installe, et la passion finit par être consommé. Mais pas avec Maeve. Pas pour eux. Le feu de leur passion était toujours aussi brulant qu’au début. Peut-etre même plus. Faut également dire qu’aucun d’entre eux a vraiment voulu créer beaucoup d’habitudes dans leur vie. C’était surement grâce à cela que l’ennuie n’est jamais venu s’installer entre eux. Ou peut-etre que les âmes romantiques se contenteraient tout simplement de dire que la passion du vrai amour ne disparaît jamais ? Quoi qu’il en soit, Elouann se trouvait toujours aussi amoureuse, aussi fou de sa belle blonde que depuis le premier jour ou il l’a eu entre ses bras.

Enfleurant son visage sur son visage, alors qu’elle se laissait faire. Sa main passait dans la chevelure dorée de Maeve. Elle avait des cheveux magnifiques. Surement une des parties qu’il adorait le plus chez elle. Bien sure, rien ne pouvait arriver à la hauteur de ses yeux, qu’il avait bien examiné sous plusieurs reflets. Dans le soleil, le soir, quand elle est fatigué, quand elle est heureuse, quand elle regarde par les yeux de quelqu’un d’autre… Ce n’est que lorsqu’on observe les yeux d’une personne qu’on remarque qu’il est très difficile de mettre une couleur sur les yeux de quelqu’un. Ils changent non seulement suite aux couleurs autour de nous, et à cause du soleil. Mais également suite aux sauts d’humeur qu’une personne peut ressentir. Si il aurait été un poète il aurait pu écrire des tas de poèmes rien que sur les yeux de Maeve. Mais voila, il n’était qu’un soldat. Et autre de se battre, il n’avait pas beaucoup d’autres qualités dont il pourrait se vanter. Néanmoins il pouvait faire une chose, et c’était l’aimer de toute son âme.

Alors qu’elle laissait tomber son corset à terre, lui donnant une vue plus que magnifique. Et un désir profond envahissait Elouann. Passant ses deux mains doucement sur les épaules de Maeve. Sa peau était tellement douce, délicat, tout simplement parfait. Ses mains se levaient vers la nuque de la jeune femme, et il approchait ses lèvres des siennes. Difficile de s’en empêcher. Surtout lorsque le désir, l’amour et la passion est si fort. Et puis faut dire qu’il n’avait aucune envie d’attendre. D’ailleurs il n’était pas sure de savoir le faire. Elle était tellement excitante, qu’il y aurait besoin de toute une armée pour l’empêcher de lui sauter dessus. Encore une fois, rien qu’à la toucher et la regarder. Il la trouvait bien trop précieuse pour être à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Lun Mai 16 2011, 20:25

A chaque fois qu'il posait son regard sur moi, qu'il me prenait dans ses bras ou qu'il m'embrassait j'avais l'impression de redevenir cette jeune fille qui l'épiais de derrière le mur. Celle dont le cœur battait à tout rompre à chaque fois qu'elle le voyait. Celle qui lui avait donné son cœur la première fois que ses lèvres ont touché les miennes. Cette petite fille au cœur empli d'amour. Comme un amour adolescent. Un amour sauvage qui a déjà connu des bas mais qui n'en a été que plus renforcé. J'étais toujours l'adolescente de mon passé avec lui. Il avait ce pouvoir sur moi. Et pouvait s'en vanter. Et depuis le temps que l'on était ensemble maintenant … les choses étaient comme au premier jour. Et ça devait être réciproque puisque je le sentais toujours aussi amoureux et passionné.

Alors que sa main caressait doucement mon visage puis venait se perdre dans mes cheveux je contemplais avec amour mon homme. Son visage que je ne connaissais que trop bien. Que je pourrais dessiner de mémoire s'il le fallait. Ses yeux magnifiques qui avaient la capacité de me lire comme un livre ouvert. Ses yeux tellement expressifs qu'elle n'aimait pas voir en colère. Ces yeux que j'aimais tellement dans les quels je pourrais me perdre. Des yeux pour lesquels je braverait n'importe quelle tempête. Et puis sa jolie fossette si délicate. Que je connaissais par cœur. Que j'aimais observer même quand il ne le savait pas. Qui faisait de lui ce qu'il était. Et puis il y avait tout le reste. Lister ce qui me plaisait chez lui prendrait trop de temps. Et puis … ça ne vous regarde pas vraiment non plus!

Doucement et avec un sourire qui en disait long, je laissais tomber à mes pieds le corset qui me serrait la poitrine mais qui n'était utile pour le combat. Seulement là je n'en avais plus besoin. Je le regardais avec amour et aussi avec un petit éclat pervers dans le regard. Parce qu'il était à moi, tout à moi et que je le savais pertinemment. Et qu'après toutes ces années, il arrivait toujours à m'électriser quand je me retrouvais en simple tenue face à lui. Tendrement je sentis ses mains puissantes et douces à la fois se poser sur mes épaules et mon cœur s'accéléra. Quand je vous disais qu'entre ses mains je n'étais qu'une adolescente face à son premier amour. Lentement ses lèvres s'approchèrent des miennes, mais … je ne pus m'en empêcher et me jetant littéralement à son cou ce fût moi qui comblais le vide et venait poser mes lèvres sur les siennes. Cet homme, je ne pouvais pas y résister. Et je n'en avait pas non plus l'envie. L'embrassant avec passion et fougue, de manière d'ailleurs très peu catholique je fis quelques pas le faisant reculer et venir buter contre la table du salon. Me penchant doucement sur lui je vins poser mes mains de part et d'autres de sa taille et d'un geste sensuel remontais le tissu afin de le débarrasser de cet habit bien trop encombrant au vu de la situation. Je le regardais plongeant mes yeux dans les siens avant d'enfouir mon nez dans son cou et de l'embrasser avec fièvre et frénésie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Jeu Mai 19 2011, 18:54

Alors que Maeve laissait doucement tomber son corset à terre, qu’il eut droit à une vue magnifique. Il la regardait avec envie et amour. Mais qu’est-ce qu’elle pouvait le taquiner… Ses mouvements étaient si lent… De la torture. Mais finalement elle se rapprochait à nouveau de lui et se colla à lui, le poussant contre la table du salon. Il détacha brièvement ses lèvres des siennes pour scruter son corps. Savoir qu’il lui appartenait de plus en plus … Ca lui faisait perdre la tête tout simplement. Posant de nouveau ses lèvres sur les siennes, il s’empara de sa taille pour la soulever de terre et gagna rapidement la table sur lequel il se laissa tomber avec elle, prenant garde de ne pas le détruire au passage. Déposant ses lèvres dans le cou de Maeve, il inspira doucement, se délectant de sa fragrance si parfaite à ses yeux.

« Maeve…Tu me rends fou. »

Plaquant à nouveau ses lèvres sur les siennes, il parcourut lentement son corps de ses mains, passant sur sa chaque courbe et chaque replis, ne manquant rien de la perfection de son corps. Une fois la blonde totalement nue dans ses bras, il s’écarta à peine d’elle, juste le temps de la contempler avec un désir totalement fou, rendu pire par l’effet violent qu’elle lui faisait, son corps parfait exposé et offert sous ses yeux. Parcourant de nouveau son corps de son regard désireux, avant de la caresser totalement, parcourant chaque courbes, plis et replis de son corps parfait et pâle, sa main glissant sensuellement et silencieusement sur elle. Il soupira doucement en sentant ses lèvres se poser à nouveau sur les siennes. Il était de plus en plus fou de désir pour elle, en train de se consumer purement et simplement. Ouvrant les yeux pour croiser le regard de Maeve, l’ex-soldat s’empara de son visage entre ses mains pour l’embrasser longuement, prenant possession de sa bouche avec sa langue avide d’elle, comme tout le reste de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Ven Mai 20 2011, 02:13

J'aimais tellement le regarder me dévorer des yeux. Il savait très bien qu'il allait m'avoir, qu'il m'avait toujours. Que j'étais à lui. Mais c'était aussi tellement excitant de le voir littéralement saliver. De jouer avec lui pour le faire rager et patienter un peu. Et j'étais la reine dans ce domaine. Le faire attendre. Juste ce qu'il fallait. Et puis … avoir des petits accès de passion après des moment purement sensuels. Voilà pourquoi je le poussais doucement en direction de la table du salon. Doucement alors qu'il détachais ses lèvres des miennes après avoir retiré son haut, je laissais mes mains parcourir son dos puissant et déjà tout chaud. Puis … aussi légèrement qu'une plume mais avec une forte passion il s'empara de ma taille nue pour venir nous installer tout les deux sur la table du salon. Je souris doucement en voyant le gobelet de fer juste à côté de ma tête d'un geste de la main je le repoussais et l'entendit heurter le sol avec un bruit caractéristique. Ses lèvres dansaient dans mon cou alors que mes mains s'attardaient sur sa chute de reins pour bientôt se poser doucement sur ses fesses. Je souris en l'entendant murmurer « Maeve…Tu me rends fou. » et le regardais doucement avant de sentis ses lèvres remonter sur les miennes. Je lui aurais bien répondu mais … non je préférais mettre tout simplement en pratique ce qu'il venait de confirmer. Ses mains que je connaissais tant parcouraient mon corps que lui connaissait tant. Nous nous connaissions tellement et pourtant tout était toujours nouveau.

Doucement mais sûrement je sentais en moi monter cette vague de délice qui commençait à se ressentir sur ma peau qui frissonnait et se réchauffait légèrement. Cette vague appelée désir montait de plus en plus au gré des voyages que faisaient les mains de mon amant sur mon corps. Ma respiration devenait de plus en plus saccadée et pourtant j'essayais de me contrôler un maximum. Rien que pour le faire patienter. Rien que pour le rendre fou. Parce que … j'aimais ça et que je savais que lui aussi. Avec plaisir j'accueillais sa langue dans ma bouche et la laissais jouer avec la mienne. Doucement je me décollais de ses lèvres tout en gardant mon visage assez près pour pouvoir sentir son haleine sucrée sur ma joue, mes mains passèrent doucement de ses fesses à ses cuisses puis au haut de son pantalon pour que lui aussi se retrouve dans son plus simple appareil. Il n'y avait pas de raisons que je sois la seule. Un sourire lubrique au visage, je mis au moins autant de temps – si ce n'est plus – a défaire son pantalon que j'en avait mi pour défaire mon corset. Mais bien assez tôt son pantalon alla rejoindre la pile de vêtements au sol.

Je revins doucement me coller à lui. Mon front était déjà baigné de sueur et mes baiser se faisaient de plus en plus fougueux. Sensuellement je passais ma langue sur ses lèvres. Elles avaient un léger goût sucré mélangé au sel de sa transpiration. Elles étaient les miennes. Et je ne m'en lasserais jamais. Doucement ma bouche quitta la sienne pour se diriger au gré de doux baisers vers son oreille où je m'attardais en mordillant son lobe.

« Je vous aime mon soldat » dis-je dans un souffle avant de me cambrer sous le coup du désir de plus en plus présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elouann Riordan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Au combat
Votre Citation du jour : Guess I'd rather hurt than feel nothin' at all

Votre vie sur Vinéa
Santé:
50/100  (50/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Dim Mai 22 2011, 08:28

Oh oui, elle avait tendance à le rendre fou. Fou d’elle, fou de passion, fou d’amour. Une folie qui était surement pas très saine et intelligent, mais qui pouvait vous donner un tel sentiment de bien être que quelque part, cela devait être pour connaître un tel bonheur, une telle perte de raison, un tel amour que l’être humain était sur terre. Du moins pour Elouann il n’y avait eu qu’une seule raison pour laquelle il vivait, et cela depuis son regard s’était arrêté quelques secondes de trop sur la princesse.

Maeve parcourait son torse de ses mains si douce et délicates malgré tout le travail qu’elle devait accomplir dans cette maison, sentant ses caresses contre sa peau, il frissonnait doucement de plaisir. Bientôt il se retrouvait lui aussi, nu, peau contre peau. Corps contre corps. Doucement Maeve approchait son visage de son oreille, murmurant quelques mots qui eurent pour effet de perdre son self control.

Il approcha son visage du sien pour poser ses lèvres sur les siennes, les caressant avec tendresse, son regard plongé dans le sien. Dans un même mouvement, il entra en elle avec lenteur et douceur, unissant leurs corps sans se presser, son regard toujours plongé dans le sien. Il y avait, à cet instant là, trois mots qui le démangeait atrocement. Il avait envie de lui dire clairement et simplement qu’il l’aimait. Parce que c’était tout naturel, c’était ce qu’il ressentait pour elle depuis des années. Son regard plongé dans le sien, son nez contre le sien, ses lèvres frôlant doucement les siennes, leurs souffles inutiles se percutant avec douceur, leurs corps l’un sur l’autre, peau contre peau, enfin unie l’un à l’autre. Tout était trop beau pour être vrai … Et pourtant tout était réel. Ses lèvres toujours contre les siennes, Elouann murmura d’une voix très douce, dans un léger murmure « ‘Maeve je… t’aime … » Il perdait pied, totalement et définitivement. Lentement, il commença enfin des vas et vient des plus doux et tendres, prenant tout son temps, se tuant à petit feu mais aimant sincèrement la douceur de leurs échanges. Pouvoir enfin prendre le temps de la découvrir sexuellement parlant … Elle, qu’il aimait plus que tout, comme jamais il n’avait aimé auparavant et comme il n’en pourrait jamais aimer une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve E. Riordan
::Admin::
I'm the F***ing Princess

avatar

Messages : 442
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : La forêt entre les deux Royaume
Votre Citation du jour : People should not be afraid of their government, but government should be afraid of people.

Votre vie sur Vinéa
Santé:
30/100  (30/100)
Me & My Relationships :
Pouvoirs/Particularités:

MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   Dim Mai 22 2011, 11:51

Je souris largement. Que j'étais bien là où j'étais j'avais tellement envie que le temps s'arrête sur ce moment. Cet instant qui n'appartenait qu'a nous. Il me rendait folle. Il me rendait toute chose. Comme toujours. Comme depuis la première fois que j'ai posé mon regard sur lui. Comme chaque fois que je posais mon regard sur lui depuis. Il pouvait se vanter de posséder mon cœur. Il pouvais se vanter d'être le seul à le pouvoir, et à l'avoir jamais fait. Je n'en avais jamais aimé d'autre. Je n'en aimerai jamais aucun autre.

Son corps tout comme le mien bouillait maintenant d'excitation et de désir. Sa peau était perlée de sueur tendre et preuve de son amour. Sans plus attendre je lui retirais à lui aussi le dernier vêtement qu'il portait. Nous étions enfin nus tout les deux, collés l'un à l'autre. Mes mains parcouraient a nouveau avec fièvre son corps. Trahissant toute l'envie qui m'étreignais de lui sauter dessus, ici et maintenant. Oui quand il s'agissait de sexe, je pouvais aussi bien me montrer plus qu'impatiente qu'extrêmement lente et sensuelle juste pour décupler le plaisir. Doucement je jouais avec mes doigts fins sur son torse viril et l'effleurait doucement ne laissant que des petites trainées de douceur sur sa peau chaude et humide. Passant délicatement mes mains sur ses épaules je m'y accrochais avec fermeté et me cambrais contre lui sentant son excitation très visible au niveau de son entrejambe. Doucement je murmurais à mon oreille les trois mots que je pourrais passer ma vie à lui répéter, en toujours le pensant sincèrement. Lovée contre lui et si bien au creux de ses bras je soupirais d'aise laissant mes mains parcourir son corps.

Je fermais les yeux et basculais la tête en arrière laissant mon corps à sa merci. Quand je sentis ses lèvres se poser délicatement contre les miennes avec douceur et avec passion j'ouvrais mes yeux le regardant avec passion et malice. Au même moment je le sentis entrer en moi, avec douceur, avec passion et avec amour. Je poussais un léger soupir. Je pliais doucement mes cuisses venant places mes jambes de part et d'autres de son bassin pour faciliter son passage. Je le regardais des étoiles plein les yeux. Je sentais son souffle chaud sur le mien et un grand frisson m'envahit. Ses lèvres frôlaient les miennes si légèrement que ça en devenait intenable. Je devais y gouter à nouveau. Ce que je ne me gênais pas pour faire sans plus attendre après avoir entendu ses douces paroles. J'insérais doucement ma langue dans sa bouche en prenant soin de caresser sa sienne avec tendresse alors qu'il commençait des mouvements de va et viens qui eurent pour effet de me faire me cambrer de plus belle pour être au plus près de son corps. Mes cheveux me collaient à la peau et à la sienne. Mais ça n'était vraiment pas ce qui m'importait en ce moment. Ce qui comptait c'était lui. Je l'accompagnais autant que je pouvais dans ses mouvements de va et viens alors que ma bouche couvrait son cou et ses épaules de baisers enflammés au rythme de petits cris de joie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} x Le Calme avant la Tempête ft. Elouann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: Les Terres de Vinéa :: La Forêt :: Maison de Maeve et Elouann Riordan-
Sauter vers: